mercredi 25 novembre , 2020

L’UR UFAP de BORDEAUX obtient le rétablissement complet du droit au CET pour les Agents postés.

Au terme d’un épilogue de plus de quatre années et pour faire suite à de multiples interventions, le bureau régional UFAP UNSa Justice de Bordeaux obtient le rétablissement complet du droit au compte épargne-temps pour les Agents postés.

En effet, dans un courrier daté du 20 février 2020, nous sollicitions notre ex-directeur interrégional pour l’annulation de la note du secrétaire général M.Pascal. Cette note du 11 mars 2016 avait pour objet la gestion des dépôts de jours de CET pour les agents de détention, et empêchait ces Agents d’épargner leur première période de congés.

Pour notre organisation syndicale, cette directive régionale était une interprétation erronée des modalités d’utilisation du CET qui pour rappel se fonde sur un mécanisme de report de congés d’une année N à une année N+1. La comptabilisation et le contrôle du nombre de jours à intégrer dans le CET se faisant en fin d’année. Étonnamment, le directeur interrégional de l’époque confirmait la note du secrétaire général et il faudra attendre le 9 septembre dernier pour que le nouveau président du CTI accepte de saisir la DAP après une nouvelle requête de notre part.

A l’issue d’une réunion avec le bureau EX1 (bureau de l’organisation et de la qualité de vie au travail) au début de ce mois, la Direction interrégionale reconnaît enfin son erreur en diffusant le 4 novembre, une nouvelle note adressée aux chefs d’établissement.

Cependant, il est regrettable de constater que la Direction interrégionale n’ait même pas pris la peine de nous en informer directement alors que notre organisation syndicale est à l’origine de cette requête.

Dorénavant, les Agents postés pourront épargner les jours de la première période de congés.

Le 18/11/2020, pour le bureau régional

BERHAULT S. & BAIGNEUX D. & NOT T. & MATTIONI N

Related posts