samedi 04 avril , 2020

M.A. LIMOGES ALERTE ! ÉTABLISSEMENT À LA DÉRIVE…

Depuis l’été dernier, le personnel de la Maison d’Arrêt supporte des problèmes de surpopulations pénales : 232 % de taux d’occupation au quartier hommes et 20 matelas au sol donc 20 détenus qui dorment par terre.

C’est inédit !

À cela, s’ajoute le problème récurrent de ressources humaines dû à des vacances de postes et diverses absences.

Enfin, le personnel subit la grande improvisation de la direction locale, régionale et nationale face au Coronavirus (pas de masques, pas de gel hydroalcoolique pour le personnel de détention).

Et finalement, le dimanche 22/03/2020 à 15 h 30, 25 détenus refusent de réintégrer leurs cellules sans aucune revendication formulée par les meneurs. Il aura fallu le renfort du personnel de surveillance de Limoges en repos et des forces de police pour réintégrer de force les 25 insurgés avant 18h00.


Le bureau local UFAP UNSa Justice remercie vivement le personnel présent lors de l’incident.

Le bureau local UFAP UNSa Justice exige du Chef d’établissement des actes forts, un soutien infaillible et un transfert sans délai des meneurs.

Le 23/03/2020

Pour Le Bureau Local

L. CHOUAT

Related posts