MA NÎMES: Monsieur le Directeur, votre personnel s’inquiète pour sa sécurité !!!

 

Nîmes le 16/03/18,

Ce dimanche 11 mars, les agents de la maison d’arrêt Nîmes ont une fois de plus été victimes de violence.

Vers 18h30, lors de la distribution du repas le détenu T., mécontent du service d’étage, balance son yaourt et crache au visage de notre collègue, l’individu sera maîtrisé et conduit au quartier disciplinaire!!!

Quelques minutes plus tard, retour de permission du détenu B., celui-ci se trouve en état d’ébriété et refuse de remettre les 20 grammes de résines de cannabis qu’il dissimule. Malgré les injonctions du Chef de poste, l’individu tente d’avaler la substance puis mord un agent. Il sera maîtrisé et transporté au quartier disciplinaire.

Le lundi 5 mars, un forcené frappe un Officier du grand quartier lors d’une audience. L’officier s’en sort avec un hématome au visage et une blessure à la main.

Dans la foulée, nous avons le retour en détention du tandem S. et B. qui je vous le rappelle n’ont pas hésité, il y a un mois à agresser violemment notre collègue. L’agent ne s’est toujours pas remis de ses blessures. Ses agresseurs n’ont pas été transféré et sont au top de leur forme.

Retour du dénommé Z. en détention. Mr Z. qui lors de son séjour en HO, a agressé deux personnels de santé, plusieurs jours d’ITT leurs seront attribués.

Le Quartier Arrivant est transformé en quartier isolé avec 5 détenus permanents.

Bientôt, nous passerons à quatre matelas au sol!!! Avec pourquoi pas la transformation des salles de classe en dortoirs ???!!!

Cerise sur le gâteau, pluie de colis depuis le 1er mars 2018:

_ 16 portables

_1kg de résine de cannabis, dont 300g dans un seul colis.

…2 couteaux en céramique!!!!!

MONSIEUR LE DIRECTEUR, QU’ATTENDEZ-VOUS POUR PRENDRE DES MESURES FORTES ????

ETES-VOUS CONSCIENT DE L’INSECURITE QUOTIDIENNE QUI REGNE DANS VOTRE MAISON D’ARRET???

L’UFAP, UNSa Justice Nîmes, félicite et apporte son total soutien, à l’ensemble du personnel qui œuvre avec détermination courage, professionnalisme, afin de répondre au mieux aux missions qui leurs sont confiées.

L’UFAP, UNSa Justice Nîmes, exige le transfert immédiat des détenus coupable de violence sur votre personnel et un accompagnement adapté des détenus violents, ainsi qu’un désenclavement important de la Maison d’Arrêt au vu de sa surpopulation.

L’UFAP, UNSa Justice Nîmes, préconise la mise en place de fouille sectorielle, non pas de quelques cellules, mais d’étages entiers.

L’UFAP, UNSa Justice Nîmes, demande le reclassement des détenus permanents du quartier arrivant vers le grand quartier, afin que ce secteur reprenne sa fonction primaire. *A savoir l’accueil et l’observation des détenus fraîchement écroués.

Le bureau local,

Related posts