jeudi 28 mai , 2020

MA Nîmes: Un Élève Surveillant attaqué au couteau !

Mardi 28 janvier 2020

Lundi en fin d’après-midi, un élève surveillant posté au premier étage effectue la distribution des repas.

Lorsqu’il ouvre la cellule occupée par le détenu F., celui-ci fonce armé d’un couteau sur notre collègue en hurlant :

«Alla ouakbar, je vais te crever ! ».

L’assaillant essaye à plusieurs reprises de porter des coups de couteaux à la gorge de notre jeune collègue puis tente de l’atteindre sur le haut du corps.

L’agent est saisi par le polo, le détenu, particulièrement violent et déterminé, essaye le trainer au sol.   

L’agent résiste et réussi à repousser les attaques répétées du détenu et repousse ce sauvage en cellule puis ferme la porte et donne l’alerte.

Devant la gravité des faits, une équipe d’intervention est constituée pour conduire le forcené au quartier disciplinaire.

Lors de l’intervention le détenu refuse de répondre aux injonctions, l’utilisation de la force est indispensable pour stopper l’agressivité de cet énergumène.  Au moment de sa palpation deux armes de confections artisanales seront découvertes.

Notre collègue, particulièrement choqué, a été reçu par le Chef de Détention puis par la Direction avant d’être accompagné au CHU.

Au-delà du traumatisme de cette tentative d’homicide, notre collègue souffre de douleurs lombaires et à l’épaule.

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à notre collègue, le félicite pour son sang-froid et son grand professionnalisme et demande que ce jeune agent soit récompensé.

L’UFAP UNSa Justice félicite l’ensemble du personnel pour sa bravoure et son professionnalisme.

L’UFAP UNSa Justice exige le transfert de cet individu à l’issue de son quartier disciplinaire !

L’UFAP UNSa Justice espère que cet acte grave sera qualifié comme il se doit par la Justice à savoir tentative d’homicide voire acte terroriste !

Cette qualification permettra peut-être à l’administration de réaliser enfin la difficulté des personnels nîmois qui doivent gérer quotidiennement l’ingérable en mode dégradé !

L’UFAP UNSa Justice demande une réunion en urgence avec la direction interrégionale afin de travailler sur la sécurité des personnels ainsi que sur l’accompagnement des élèves surveillants.

Pour le Bureau Local UFAP UNSa Justice de la MA Nîmes
S. Pagès, H.Robert.

Related posts