mercredi 11 septembre , 2019

MA NÎMES: Un Elève Surveillant avec un traumatisme crânien, suite à un coup de poing !!!

La Maison d’Arrêt de Nîmes a été une nouvelle fois, ce mercredi après-midi le théâtre d’une tragédie sanglante.

En effet, ce mercredi 27 Mars à 17H15 lors de la remontée des promenades du 4ème étage, le détenu N. sans raison aucune, a décidé, subitement de passer ses nerfs sur notre collègue élève surveillant en lui assénant un violent coup de poing au niveau du visage! Un geste gratuit, alors que N. premier arrivé à l’étage lors de la réintégration promenade se rend vers sa cellule accompagné par l’agent, N se retourne brutalement et frappe au visage l’élève surveillant.

Sonné et déstabilisé par le coup encaissé, voyant N revenir à la charge, c’est vaillamment que notre collègue se défend jusqu’à ce que N soit  maîtrisé par le reste des surveillants présents sur l’étage. Un autre élève présent, prend en charge notre collègue afin de le mettre en lieu sûr. Soucieux du respect des règles de sécurité, c’est avec professionnalisme et ce malgré le choc que les autres surveillants présents sur place ont isolé rapidement N dans les douches, afin de poursuivre la réintégration du mouvement promenade en cour.

L’élève surveillant lâchement agressé, blessé au visage, au cou et dans un état de choc absolu sera pris en charge et emmené à l’hôpital. A l’issu de la promenade, les agents sont allé chercher N dans les douches du 4ème étage afin de le placer en prévention au quartier disciplinaire.

Cet acte odieux est d’une violence sans nom!

Perplexe?????Surpris????? NON!!!!!!

Quelques chiffres..

PLUS DE 440 DÉTENUS

85 MATELAS AU SOL

Tout ceci emmène à cela

REFUS DE RÉINTÉGRER DE MASSE

MOUVEMENT COLLECTIF PROMENADE

AGRESSIONS PHYSIQUE ET VERBALE

Il y a bientôt un an, notre collègue avait failli succomber sous la folie gratuite d’un de nos pensionnaire…Qu’avons-nous à attendre d’une Administration qui malgré la recrudescence de la violence dans nos prisons fait l’autruche ? Quelle image, qu’elle protection apportons-nous à ces élèves surveillants, jetés en pâture dans la cage aux fauves?

Agressé, Humilié, Délaissé, Exploité, Usé, Blessé nous sommes épuisés!!!

C’est chargé d’émotion et de compassion que L’UFAP UNSa Justice, Nîmes souhaite à notre jeune collègue un prompt rétablissement.

L’UFAP UNSa Justice, Nîmes demande une sanction a la hauteur de cet acte.

L’UFAP UNSa Justice, Nîmes demande le transfert immédiat de cet individu.

L’UFAP UNSa Justice, Nîmes demande une récompense pour notre collègue à la hauteur de son courage face a cette agression.

Pour la sécurité du personnel et pour les personnes placées sous notre responsabilité, L’UFAP UNSa Justice, Nîmes, exige un désencombrement massif de notre Maison d’Arrêt.

L’UFAP UNSa Justice, Nîmes, félicite une fois de plus l’engagement, le dévouement et la solidarité de son personnel de terrain.

                                                                                                          Nîmes, le 27-03-19

                                                                                              Le Bureau Local,

                                                                                                        UFAP UNSa Justice, Nîmes.

Related posts