PLAT – MA Saintes

Suite aux attentats de novembre 2015, des budgets ont été alloués à l’Administration Pénitentiaire.

Sur la Direction Interrégionale de Bordeaux un budget de 539 500€ a été attribué dont 5 000 € pour la Maison d’Arrêt de Saintes.

Pour faire face à cette montée de violences dans notre société, et apaiser ainsi  celle-ci, pour que nos technocrates se donnent bonne conscience, des activités sont proposées aux personnes détenues avec l’argent du PLAT (plan de lutte anti terrorisme) en place et lieu de la sécurité à mettre en place au sein des établissements pénitentiaires : grillage sur cour de promenade, brouilleur de téléphone, grilles de sécurité pour l’outillage des ateliers des quartiers Est et Ouest, etc…etc.

Seulement les personnes extérieures à l’Administrtation Pénitentiaire ne savent pas que ces budgets ont été détournés pour le confort des personnes détenues.

Et expliquer à nos concitoyens que le TERRORISME va être combattu avec des activités boxe ou thérapie animale, c’est honteux, non ???  Déjà qu’ils tombent des nues quand aux informations de 20h, ils découvrent que des téléphones portables circulent en prison et que les terroristes donnent leurs consignes depuis leurs cellules…

Ces propositions sont, bien sûr, faites par des personnes qui ne côtoient la violence que par l’intermédiaire de la télé ou du cinéma le samedi soir.

Seulement  aujourd’hui, en 2016, notre société a changé et la population pénale aussi.

On n’est pas au cinéma, la réalité n’est qu’insultes, menaces et agressions et celles-ci sont de plus en plus fréquentes et violentes au sein de nos établissements.

Quant à détourner le budget du PLAT autant qu’une prime de 300 euros pour chaque surveillant en détention sur la DI de BORDEAUX leur soit accordé ….ça devrait bien faire 540 000 €.

Mais là on vous répondra que ce n’est pas un budget pour cela, mais c’est un budget pour quoi alors ?

A j’oubliais, à savoir qu’en France, il y a 9 DR et 1 MOM, imaginez la somme totale (540.000 € pour Bordeaux)..…pour des activités stériles concernant la lutte anti-terrorisme contre les violences de toutes sortes envers les citoyens.

Mais rassurez-vous braves gens, nous sommes maintenant protégés…plus d’attentats, d’agressions, de prises d’otages grâce à des cours de boxe et de la thérapie animale au sein de nos prisons françaises !           

Le bureau local

 

Related posts