dimanche 05 juillet , 2020

Masques lavables : la dotation famélique est arrivée

Ce 22 juin s’est tenue une réunion bilatérale entre la direction locale et les organisations syndicales (où seule l‘UFAP UNSa Justice était présente), dont l’ordre du jour concernait l’utilisation des masques lavables.

Ces fameux masques tant annoncés depuis plusieurs mois par le ministère et dont on commençait par croire qu’ils n’arriveraient jamais, sont enfin parvenus à l’établissement. Depuis les toutes premières annonces de la chancellerie, les personnels auront malheureusement eu le temps de tuer un âne à coup de figues !!

Chose difficilement compréhensible quand on entend plusieurs fabricants français de l’industrie du textile se plaindre de ne plus parvenir à écouler leur production de masques lavables !!

Il aura tout de même fallu attendre trois mois entre l’annonce de la généralisation du port du masque pour tous les Agents Pénitentiaires et cette première distribution.

Pour rappel, la note DAP du 11 juin 2020 relative aux modalités d’usage et doctrine d’emploi des masques lavables et réutilisables donne la possibilité à chaque établissement de proposer une dotation individualisée de masques ou une dotation collective. Dans ce second cas, le lavage des masques est géré par les buanderies des structures.

LE MASQUE DE L’UN SUR LA BOUCHE D’UN AUTRE, …

POUR L’HYGIÈNE ON REPASSERA !…

Durant cette réunion, l‘UFAP UNSa Justice a donc clairement réfuté le nettoyage collectif bien trop compliqué à mettre en œuvre et dont les règles d’hygiène ne peuvent être garanties, au profit d’une dotation individuelle.

Comme l’indique la note DAP, les masques sont lavables 20 fois et ne peuvent être portés plus de 4 heures consécutives, ce qui entraîne l’utilisation de 2 exemplaires pour un service n’excédant pas 8 heures ou 3 pour une longue journée ne dépassant pas 12 heures.

Rien d’anormal jusque-là, si ce n’est que ladite doctrine spécifie une dotation individuelle se limitant à 4 masques par agent !!

Assurément, pour pondre de telles notes, la place Vendôme n’est certainement pas le palais de la sueur !!

L’UFAP UNSa Justice a demandé à la direction locale de réviser à la hausse la dotation en masques en passant de 4 à 6 unités pour les raisons évidentes évoquées ci-dessus mais également du fait que les sachets des fabricants contiennent 6 pièces. La distribution n’en sera que plus rapide et beaucoup plus sûre au niveau des règles d’hygiène.

Alors même que le secteur du textile se retrouve aujourd’hui avec un stock de masques lavables sur les bras, équivalent à plusieurs millions d’unités, que l’Union des industries textiles demande depuis plusieurs semaines à l’État de racheter le surplus, l’administration livre aux Personnels Pénitentiaires des dotations faméliques de 4 masques avec un réassortiment prévu toutes les huit semaines !!

La protection sanitaire des Agents est un scandale de plus pour l’Administration Pénitentiaire !

L’UFAP UNSa Justice exige une dotation individuelle d’un nombre suffisant permettant à chacun de pouvoir exercer ses missions sur une amplitude hebdomadaire.

Le 24 juin 2020

L’UFAP UNSa Justice

Bordeaux Gradignan

Related posts