mardi 17 septembre , 2019

MC Arles, il y a URGENCE !!!

Ce jeudi 24 janvier 2019, en fin d’après-midi à la Maison Centrale d’Arles, des agents ont été victimes de coups de pieds et de coups de poings lors du démenottage d’un détenu suite à son placement en prévention au Quartier Disciplinaire.

L’UFAP-UNSa Justice PACA-Corse trouve inadmissible et scandaleux que les trappes de menottage ne soient pas encore installées au sein de la MC d’Arles, alors que certains établissements de la région le sont déjà.

En signe de protestation et de solidarité, les agents de la MC Arles de service ce matin ont procédé à un débrayage en retardant leur prise de service.

Que dire et que penser de l’attitude matinale de la cheffe d’établissement qui reproche aux agents présents lors de l’intervention d’être mal formés. A qui la faute ? Alors que les agents ne demandent qu’à l’être !

L’UFAP-UNSa Justice PACA-Corse n’accepte pas que les personnels qui se dévouent au quotidien soient tenus pour responsables de cette situation.

L’UFAP-UNSa Justice exige qu’un tel énergumène aussi dangereux soit géré par les ERIS tant que les conditions maximales de sécurité pour les personnels de la Centrale ne sont pas réunis.

L’UFAP-UNSa Justice PACA-Corse apporte tout son soutien et souhaite un prompt rétablissement aux agents blessés.

L’UFAP UNSa Justice PACA-Corse exige l’installation des trappes de menottage dans les plus brefs délais comme prévue dans le relevé de conclusion signé par notre seule OS en janvier 2018 afin que de tels incidents ne se reproduisent plus.

L’UFAP-UNSa Justice, un syndicat pragmatique qui s’engage et signe de réelles avancées pour la sécurité des personnels…n’en déplaise à ses détracteurs…

Les secrétaires Généraux

UFAP-UNSa Justice PACA-Corse

Related posts