mardi 09 juillet , 2019

Menaces à l’Intégrité physique des CPIP

L’UFAP-UNSa Justice s’indigne des appels insidieux à la violence récemment lancés sur le net à l’encontre des Surveillants Pénitentiaires et des Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (CPIP), par des personnes se disant «anarchistes».

L’UFAP-UNSa Justice avait déjà lancé un signal d’alarme au sujet des risques criants et grandissants auxquels les CPIP se trouvent de plus en plus exposés, dans son courrier du 25 novembre 2014 adressé à Madame la Garde des Sceaux.

Ce type d’appel à la violence ne vient que confirmer nos craintes au sujet d’une situation qui se dégrade malheureusement à vitesse grand «V».

L’UFAP-UNSa Justice a clairement fait état du profond malaise qui gagne notre profession et de la détérioration de nos conditions de travail.

Ne pas en prendre la mesure à ce stade ou les ignorer serait un manque de responsabilité auquel l’UFAP-UNSa Justice refuse haut et fort d’être associée.

Désormais les CPIP deviennent les cibles à atteindre dans leur intégrité physique.

L’UFAP-UNSa Justice dénonce ce grave délit d’appel à la violence contre le corps des CPIP et demande que la Filière Insertion et Probation soit immanquablement tenue informée, à l’avenir, de l’avancée de l’enquête qui a été demandée par l’Administration.

L’UFAP-UNSa Justice persiste et signe : la Filière Insertion et Probation a un cruel besoin de renforcement et d’amélioration en conditions de sécurité au travail qui passe par un renfort en Personnels !

La situation est grave, si rien n’est fait, la Filière va «droit dans le mur»

141222 – Menaces intégrité physique CPIP

 

Related posts