dimanche 05 juillet , 2020

MERCI LIEUTENANT !-Tract LE HAVRE

    Le Havre, le 26 mai 2020

Le dimanche 24 mai 2020 vers 14h10, un détenu affecté au quartier mineurs a décidé de s’octroyer le droit de monter sur le toit du préau de la cour de promenade, tout en dégradant les concertinas.

Ce détenu, en toute impunité n’a pas été mis en prévention, sur les ordres de l’officier de permanence.

Pas raté, quelques heures plus tard, un autre détenu est rentré dans une phase d’imitation de son acolyte pensant lui aussi échapper à la mise en prévention. Ce dernier a même été plus loin en allant directement récupérer un ballon dans la zone neutre.

Vers 18h30, pendant la distribution du repas, le premier détenu privilégié par notre chère lieutenant a agressé un de nos collègues du quartier mineurs en lui lançant le plateau au niveau de son visage. Il a ENFIN été conduit au quartier disciplinaire.

Madame l’officier, cette agression aurait pu être évitée sans toute cette compassion que vous avez envers les personnes détenues !

Cette gestion est à l’image de celle que vous menez à la maison d’arrêt depuis quelques mois, et qui en fait presque une zone de non droit, négligeant l’autorité des personnels de terrain. Ceux-là même qui tous les jours font face à cette population pénale qui exige plutôt que de demander.

Plus de 140 procédures disciplinaires sont en attente pour un effectif de 238 détenus.

Comment pouvez-vous bafouer à ce point le travail des agents ?

Les personnels sont en attente de réponses et ne peuvent plus travailler dans ces conditions !

Il est temps pour vous d’assumer l’uniforme que vous portez en remettant de l’ordre dans ce bâtiment, il est temps pour vous d’écouter les personnels…

Si ces derniers devaient vous noter aujourd’hui, ce serait bien un carton rouge, et non un encensement comme c’est le cas actuellement de la part de votre hiérarchie.

REDESCENDEZ DE VOTRE PIED D’ESTALE, CAR VOUS N’AVEZ TOUJOURS PAS FAIT VOS PREUVES SUR LE TERRAIN !

L’UFAP UNSa Justice félicite les personnels de la maison d’arrêt pour le travail qu’ils accomplissent au quotidien, malgré le manque de soutien

L’UFAP UNSa Justice sera vigilante quant à la gestion qui sera désormais mise en place dans ce bâtiment.                                                                                                                                                                     Pour le bureau local

Related posts