MOUVEMENT COLLECTIF EN TOUTE IMPUNITE – Condé-sur-Sarthe CP

Le mercredi 25 novembre 2015, nous avons encore pu constater à quel point la gestion du centre pénitentiaire d’Alençon-Condé sur Sarthe laissait a désirer.

En effet, suite à des problèmes de cantines en MC1, nous nous sommes retrouvés dans une situation extrêmement dangereuse avec un mouvement collectif d’une vingtaine de personnes détenues.

Suite à cette situation où les meneurs de ce mouvement avaient pourtant été clairement identifiés, aucune sanction disciplinaire n’a été prise à l’encontre de ceux-ci.

 COMMENT EXPLIQUER CE MANQUE DE REACTION SUR LE PLAN DISCIPLINAIRE DE NOTRE DIRECTION ?

QUE CE SERAIT-IL PASSE SI LA SITUATION AVAIT DEGENERE ?

Face à cette révolte, nous avons pu constater, une fois de plus, l’insécurité dans laquelle travaillent les personnels du centre pénitentiaire.

L’UFAP UNSa Justice dénonce cette insécurité permanente aussi bien pour les personnels de surveillance que pour les intervenants extérieur.

L’UFAP UNSa Justice demande, pour que ce genre d’événement ne se reproduise plus, que les créneaux terrain de sport et socio soient respectés, comme cela était prévu à l’ouverture.(une heure d’entrée et une heure de sortie)

L’UFAP UNSa Justice demande à ce que des sanctions soient données aux personnes détenues à l’origine de ce mouvement.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Le 26 novembre 2015.

Related posts