vendredi 15 novembre , 2019

Ni Fais, Ni à Faire

Toute la lumière (version 2)


Dans un récent tract local intitulé « Toute la lumière sur …» l’’UFAP-UNSa Justice dénonçait les agissements de la direction et ses décisions prises à l’emporte-pièce dans le déplacement d’agents d’office.

Depuis, rien n’a changé et le bal des chaises musicales continue de plus belle…

Après l’UVF, l’ATF, … c’est au tour de l’UCSA, du poste Espace Vert, du CDF, des Gradés, etc… de subir cette politique désastreuse. Aidé du chef de détention et du responsable ORIGINE, la direction organise le démantèlement du CPSF avec un florilège de décisions insensées.

Tous d’abord, un agent de l’UCSA a été prié de quitter le service auquel il appartient depuis l’ouverture, pour des raisons de sécurité, dixit le CDD. Ces accusations sont infondées !!

Notre collègue de l’espace vert, lui aussi, a été « remercié » et contre son gré, il a été placé aux ATF sans raison valable !!

Le CDF voit son poste mouvement purement et simplement supprimé sans motif. En effet, à l’issue d’une visite du CDD, ce dernier n’a pas apprécié de voir des surveillantes regroupées au RDC… non pas pour boire le café, mais pour faire leur travail car c’était le retour promenade.

Résultat, les agents du CDF doivent maintenant cumuler jusqu’à trois postes en même temps et se retrouvent avec trois jeux de clef au minimum et cela au mépris des règles élémentaires de sécurité. La direction se permet de supprimer des postes sans mesurer les conséquences, qui plus est, sans concerter les Organisations Syndicales. C’est du grand art !!!

Sur les gradés, on assiste à un rétropédalage majestueux de la direction, obligée de remettre en fonction les adjoints de bâtiment. C’est clairement un échec !!

Pour finir, l’UFAP-UNSa Justice dénonce avec vigueur l’offense faite au premier surveillant du greffe/vestiaire qui a été mis au placard par manque de place !! Il lui a été demandé de faire place nette et de libérer son bureau. Serait-il devenu indésirable lui aussi ?

Quelle va être la prochaine trouvaille de la direction pour se mettre à dos son personnel ??

L’UFAP-UNSa Justice réclame la tenue d’un Comité Technique dans les plus brefs délais car cette situation n’a que trop durer et nous ne laisserons pas l’établissement se faire démanteler davantage.

L’UFAP-UNSa Justice ne peut tolérer plus longtemps de tels agissements et invite l’ensemble des personnels à se joindre à elle pour une riposte.

Réau, le mercredi 19 février 2014

le Bureau Local UFAP-UNSa Justice
Syndicat Local UFAP-UNSa Justice de Réau Le plessis picard 77558 MOISSY-CRAMAYEL
Tel : 01.72.62.60.63 ou 60.64 Permanence GSM 06.72.55.32.81 Poste 6063 ou 6064 Fax : 01.64.41.58.23
Mail : ufap.cpreau@gmail.com ou ufap.cp-sud-francilien@justice.fr 

Related posts