Non-Paiement des Heures Supplémentaires, C’est la faute du logiciel, Bien évidemment !!!

« Le logiciel Harmonie a révélé des disfonctionnements dans le déversement des heures supplémentaires ; ces anomalies ont été signalées ce mardi 28 août. L’intégration automatique des heures extraites du logiciel Origine ne s’effectuant qu’avec un maximum de deux chiffres dans l’application Harmonie. Par conséquent, les agents ayant effectués plus de 100h ont été impactés par cette anomalie.

Une régularisation a été immédiatement portée sur la disquette de paiement en cours afin que les personnels concernés puissent bénéficier de la correction sur leur bulletin de paie de septembre.

Parallèlement, une mise à jour du logiciel a été demandée pour intégrer automatiquement et ce, dès à présent, les 99 heures premières heures, avec une saisine manuelle pour les heures restantes.

Ces disfonctionnements ont été constatés dans les DI qui ont déjà basculé de WIN PAIE à HARMONIE, à savoir LILLE, LYON et RENNES et STRASBOURG.
L’administration centrale doit corriger ce défaut ; dans l’attente, les consignes qui s’imposent ont été données aux gestionnaires pour permettre de finaliser les régularisations sur la paie de septembre et garantir le traitement »

L’UFAP UNSa Justice dénonce une nouvelle fois les errements de cette Administration complètement à la rue !…
Il est inacceptable que les Personnels en payent les pots cassés.

L’UFAP UNSa Justice demande, d’ores et déjà, que tout soit mis en œuvre pour mettre en paiement immédiatement les heures des personnels lésés. Dès qu’il s’agit de rémunérer ses personnels, cette Administration est aux abonnés absents, par contre pour le contraire, le logiciel décompte sans retard.

C’est véritablement scandaleux

Paris le 29 août 2018
Les Secrétaires Généraux

win paie

Related posts