lundi 24 février , 2020

NOUVELLE AGRESSION – Tract CPF Rennes

Ce matin, vers 9 h 00, lors de la mise en place de la douche au Quartier  Disciplinaire, la détenue C, mise en prévention la veille pour tapage, a de nouveau agressé un personnel de surveillance. Elle a assenè deux violents coups de poing au visage du premier surveillant, lui cassant ses lunettes.

Alors qu’un ènième signalement a été fait auprès du SMPR, aucune suite n’a été donnée malgré une demande d’HO formulée par le médecin de l’Unité Sanitaire. D’autant plus  que l’après midi même, une autre détenue partait en soins libres aux  UHSA, toute peintante et contente.

L’UFAP/UNSa Justice dénonce cette agression de la part d’une détenue au profil psychologique instable et réclame de nouveau la mise en place d’établissements adaptés à ce genre de profil.

L’UFAP/UNSa Justice dénonce la non réactivité du SMPR et le manque de rapidité dans la prise en charge psychiatrique de ces individus dangereux du fait de leur profil instable et imprévisible.

L’UAP/UNSa Justice réclame une sanction sévère à l’égard de cette détenue ainsi que son transfert disciplinaire dans la foulée.

L’UFAP/UNSa Justice apporte tout son soutien à notre collègue lachement agressé.

L’UFAP/UNSa Justice, une présence au quotidien.

                                                                                   Le Bureau Local UFAP/UNSa Justice

                                                                                   le 17 janvier 2020

Related posts