mercredi 23 juin , 2021

NUIT DE FOLIE AU QMA !!! – Tract Nantes CP

Dans la nuit de mardi 23 au 24 mars 2021, les agents du service de nuit et leur gradé ont dû faire face à un enchaînement d’incidents. En effet, les collègues sont intervenus par deux fois, pour sauvé la vie de deux de nos pensionnaires, qui voulaient mettre fin à leurs jours par pendaison. La vigilance et le professionnalisme de chacun ce soir-là, permettra de ne pas compter deux décès supplémentaires sur la structure. L’un des deux suicidaires sera extrait par le SAMU au CHU, même si visiblement aucun pronostic vital n’était engagé et pour cause, le déroulé des incidents le concernant nous laisse penser à de la simulation. L’autre sera placé en CPROU pour éviter qu’il ne recommence, son codétenu ayant donné l’alerte et décroché avant l’intervention du piquet.

Une soirée pas banal au QMA  de NANTES, qui aurait pu finir tragiquement, la gestion de ces incidents met en éveille le sérieux des personnels et leurs abnégations à remplir leur mission de garde et cela dans n’importe quelles conditions. Mais cela ne nous surprend pas du tout. Il y a quelques semaines déjà un agent sauvait la vie d’un détenu qui l’avait agressé un peu plus tôt.

L’UFAP UNSa Justice CP NANTES salue la réactivité des agents présents sur place au moment des faits.

Ce n’est ni plus ni moins, la preuve du sérieux qu’apporte chaque agent chaque jour dans sa mission professionnelle. Pour cela, l’UFAP UNSa Justice, Félicite l’ensemble des agents intervenus lors de ces différents incidents.

L’UFAP UNSa Justice par contre constateune nouvelle fois, que ces incidents ne mobilisent pas tout le monde, en effet on peut regretter l’absence de l’officier de permanence sur les lieux, laissant le gradé de nuit gérer tout seul les démarches administratives et faire le lien avec les pompiers, le SAMU et autres autorités.

                              MERCI d’avoir brillé par votre absence monsieur l’officier d’ ASTREINTE !!!.

Définition du mot ASTREINTE :

Période de disponibilité du salarié à l’égard de son employeur, pendant les heures de travail ou en dehors, afin d’être prêt à intervenir dans une situation particulière de travail

                                                                                                                    Le 24 mars 2021

                                                                                                          P/le bureau local UFAP UNSa Justice

Related posts