dimanche 22 mai , 2022

OH, MON DIEU!!!

Le dimanche 28 novembre 2021, vers 08h30, lors de l’entrée de deux intervenants pour le culte catholique, ceux-ci ont voulu faire rentrer du matériel (bougies et couronne en osier) sans autorisation de la direction. Le gradé de roulement est intervenu à la PEP afin de leur faire comprendre le procédé pour apporter divers objets pour le culte. Ce dernier, certainement touché par la « grâce de dieu » et dans un élan de générosité, décida malgré tout, d’un contrôle pour les faire rentrer.

Mais lors du contrôle du sac, le Major trouve une carte sim, dont soi-disant, l’une des intervenantes ne connaît la provenance. S’ensuit un long échange avec les deux visiteurs, il leur demanda de bien vouloir patienter, le temps de faire état de la situation à l’officier d’astreinte. Ce dernier, après avoir pris attache avec la direction de permanence, a reçu l’ordre de laisser entrer les aumôniers pour le culte mais sans le matériel.

Ce comportement est inadmissible !! Cette « préposée » au culte devrait tout simplement être interdite d’accès à l’établissement.

L’UFAP UNSa Justice dénonce le laxisme de la direction de permanence sur cette prise de décision.

L’UFAP UNSa Justice QMA demande l’interdiction d’accès à l’établissement de cette personne.    

L’UFAP UNSa Justice veut bien croire que « les voies du seigneur sont impénétrables », mais dans ce cas de figure, nous aurions préféré que ce soit l’établissement qui soit non accessible pour cette personne. Après tout ne refuse-t-on pas et à juste titre, l’accès à l’établissement aux familles de détenus qui se font prendre à la porte d’entrée avec pareil objet ?!!!

                                                                                  Le 29 novembre 2021

                                                                          P/le bureau local UFAP UNSa Justice

                                                                                       YANN HERVE

Related posts