ON A FRÔLÉ LA BAGARRE GÉNÉRALE !!!

Le 14 mai 2018

Le samedi 12 mai 2018 à la fin du premier tour de parloir de l’après-midi, une altercation physique entre deux détenus s’est produite dans la salle d’attente N2.

Aussitôt, les collègues en poste au parloir déclenchaient l’un après l’autre leur alarme mais hélas ne voyaient pas de renfort arriver!

Après un énième raté dans la répercussion de l’alarme, celui-ci aurait pu se solder par une bagarre générale et des conséquences graves pour les personnels.

En effet, dans un espace confiné d’une salle d’attente contenant une quinzaine de détenus dont un certain nombre dans un état alcoolique avancé, le danger était réel.
La tension montait et il fallait agir vite, mais voilà encore une fois les alarmes ne fonctionnaient pas
et les écrans de surveillance étaient hors service. Les personnels à l’intérieur ont géré comme ils ont pu des individus particulièrement déchaînés et ont trouvé le temps long !!!

C’est INADMISSIBLE !!!

Madame la Directrice, vous ne pouvez plus vous contenter de botter en touche, ce problème endémique est connu, aussi l’UFAP /Unsa Justice vous demande fermement de prendre des dispositions qui puissent mettre un terme à l’insécurité qui pèse sur vos agents au quotidien.

L’UFAP /Unsa Justice tient à souligner le professionnalisme et le courage des collègues, parmi lesquels il n’y a heureusement pas de blessés, et qui ont su gérer cet incident en limitant largement les débordements.

Le Bureau Local UFAP/Unsa Justice

Related posts