lundi 15 juillet , 2019

On n’a pas évité le drame, mais on a évité le pire ! – Aix-Luynes CP

Ce lundi 27 octobre, dans la pure lignée de la « vendetta marseillaise », le Centre Pénitentiaire d’Aix-Luynes n’a pas échappé à ce phénomène.

En effet, pour la deuxième fois en moins de 6 mois, le CP Aix-Luynes subit des règlements de compte sur son parking.

Malheureusement, ce coup-ci, la cible a été atteinte et on déplore le décès du détenu visé.

Fort heureusement, notre collègue Saïd garant sa voiture sur le parking du personnel à proximité du véhicule pris pour cible n’a pas été touché, mais il a bien cru que sa dernière heure était venue au moment de la fusillade.

Ce sont deux autres collègues qui lui ont prêté assistance et l’ont trouvé très choqué, de ce qui venait de se passer.

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement  à notre collègue Saïd.

L’UFAP UNSa Justice se satisfait de la mise en place rapide du groupe de soutien psychologique par la Direction Locale et Régionale.

Toutefois, l’UFAP UNSa Justice exige la sécurisation des parkings et de l’accès à l’établissement.

Souvenez-vous, Avril 2010 : attaque de la PEP par armes à feu ; Avril 2014 : tentative d’homicide sur un détenu semi-libre et le 27 Octobre 2014 : assassinat d’un détenu semi-libre.

Il est inadmissible et scandaleux :

  • D’avoir des parkings éclairés à la bougie…
  • D’avoir une borne rétractable protégeant le SAS véhicule hors fonction depuis plusieurs mois voire plus…
  • D’avoir des caméras qui sont soit obsolètes et/ou très mal implantées…
  • D’avoir des intrusions quasi quotidienne dans le glacis…

Le Personnel n’a pas encore été touché dans sa chair.

Mais faut-il que cela arrive pour que l’Administration agisse ???

L’UFAP UNSa Justice, une présence quotidienne.

Related posts