lundi 23 septembre , 2019

Ou en est le projet de Pôle Social au Bâtiment C ???

Le dernier incident en date du 03/07/2019 doit permettre une accélération de la mise en place de ce projet acté lors du dernier CTS
2 petits groupes de travail et puis plus rien… ?!?! Jusqu’à ce que ce détenu décide de participer à une partie de cache-cache en solitaire au sein de notre établissement. Ce qui pourrait au passage, donner de nouvelles idées de divertissements à nos pensionnaires…!?!? 
Cet incident doit servir d’avertissement sur la situation alarmante de la sécurité, mais aussi des conditions dénoncées depuis trop longtemps avant une fin moins « heureuse » qu’hier !

L’administration s’est engagée auprès de notre Organisation Syndicale à faire du travail en équipe et du binômage des fondamentaux… Ici le compte n’y est pas !!!

Un seul agent ne peut pas s’occuper d’ouvrir la porte de l’atelier, s’occuper des différents intervenants et détenus présents, contrôler le portique, s’assurer de la sécurité de la structure (sur 2 étages) et des différentes personnes présentes sur le site ainsi que de contrôler les différents flux sur un tel secteur.
Comment se fait-il que, lors des réunions groupes de travail, les agents travaillant à l’atelier C n’aient pas été conviés aux discussions ?

L’UFAP-UNSa Juctice du CP Metz réitère ses propositions et demande que de réelles mesures soient prises rapidement.

L’Administration ne peut pas laisser un agent seul et isolé, alors qu’il aura des comptes à rendre en cas de soucis, or les conditions ne sont pas réunies pour travailler efficacement, de manière optimale et en toute sécurité !!!

L’UFAP UNSa Justice demande également que les agents ayant permis de retrouver le détenu soient récompensés à minima d’une lettre de félicitations et remercie l’ensemble des personnels mobilisés qui ont permis de récupérer l’individu et de le placer en prévention au Quartier Disciplinaire.

Le bureau local,
Le 05/07/2019

Related posts