vendredi 18 septembre , 2020

Personnels Techniques – Recrutement – Formation

Une délégation UFAP-UNSa Justice a été reçue à la DAP le vendredi 17 Avril concernant la réforme statutaire et indemnitaire des Personnels Techniques.

La réunion avait pour but de réaliser un constat sur le recrutement actuel de l’ensemble du corps et ensuite sur la formation initiale et continue.

RECRUTEMENT:

A propos des Directeurs Techniques, l’UFAP-UNSa Justice a fait savoir que depuis 2 ans, l’apport de personnels dans ce grade était issu de la loi SAUVADET et depuis les dernières CAP, par voies de détachement et non par concours. De ce fait, les Personnels Techniques n’ont aucune perspective d’avenir. L’UFAP-UNSa Justice a donc demandé une abondance de postes pour les personnels souhaitant évoluer par le biais de la promotion interne.

Notre organisation a également sollicité l’Administration Pénitentiaire sur l’ouverture d’une spécialité dans le corps des Directeurs Techniques : celle de la restauration. En effet, les personnels de cette filière lors du passage dans le grade de Directeur Technique voient leur métier changer du tout au tout ; or, dans la plupart des cas, ils deviennent, pour finir, référent restauration.

Concernant les Techniciens et Adjoints Techniques, l’UFAP-UNSa Justice a demandé que les postes proposés pour les concours soient publiés en amont des épreuves de concours.

Notre organisation a fait valoir que la formation et l’encadrement des détenus étaient indissociables à l’emploi de Techniciens et Adjoints Techniques, critères permettant la reconnaissance du corps dans son ensemble dans le statut spécial. Cet axe est prioritaire tant pour l’occupation des détenus et leur réinsertion, que pour la formation professionnelle et l’entretien des structures de la détention.

De plus, notre organisation demande que la filière informatique prenne enfin la place qui est la sienne dans le corps des Personnels Techniques et soit reconnue, ainsi que l’obtention d’une prime informatique afin de maintenir l’attractivité pour les personnels servant notre institution.

Au regard du document remis à la précédente réunion, nous avons aussi émis des doutes sur l’avenir de la filière Hygiène et Sécurité. Les DISP et l’AP considèrent que cette filière n’a pas forcément lieu d’être, ce qui est une ineptie dans le contexte actuel ! En revanche, l’AP est en accord avec l’UFAP-UNSa Justice pour la création de poste référent restauration catégorie B ou C en établissement. Notre organisation a demandé pour les établissements en gestion déléguée que le Technicien soit uniquement chargé du contrôle des marchés et non d’un cumul de tâches.

L’AP a indiqué qu’il fallait repérer les métiers et les besoins (offre et demande), sachant que la reconnaissance de diplôme  pour la construction d’une nouvelle grille est primordiale. Ainsi, l’AP impose la comparaison des fonctions et métiers avec les fiches ROME pour rédiger les textes s’agissant du recrutement externe pour des grilles plus correspondantes et adaptées aux missions de l’Administration Pénitentiaire. En réponse, l’UFAP-UNSa Justice a fait remarquer que certaines filières étaient particulièrement réactives et en avance sur d’autres Administrations.

FORMATIONS:

Concernant la formation initiale, les Personnels Techniques sont très souvent déçus et reviennent de l’ENAP avec une impression négative. D’autres, promus au tableau d’avancement, font leur formation presque 1 an après et sur 15 jours seulement ! Pourtant, les Personnels Techniques sont globalement demandeurs de formations.

A l’ENAP, en formation continue, à la surprise de l’AP, figurent en bonne place des formations Document Unique et  Assistant de prévention !? Et dire que ce corps doit disparaître …

L’UFAP-UNSa Justice a demandé que des formations adaptées soient proposées à nos collègues en inter-ministérielle ou autre sur des sujets tels que l’approche générale des métiers de la maintenance, l’évolution des techniques informatiques afin de rester performant, l’habilitation électrique pour tous les Personnels Techniques niveau non-électricien, la connaissance du cadre juridique pour les assistants de prévention et les conseillers de prévention et à tout niveau. Sur les formations, l’AP n’a fait aucune proposition, avouant seulement le côté trop général des formations de l’ENAP.

Au cours de la réunion et après les différentes interventions au cours de ces derniers mois de l’UFAP-UNSa Justice, Mme DEBAUX nous a dit être optimiste quant à la revalorisation prochaine des bas de grille de catégorie C des Adjoints Techniques de l’Administration Pénitentiaire, identiques à ceux de la Fonction Publique, et ce de manière rétroactive. L’UFAP-UNSa Justice a interrogé l’AP sur l’obtention possible du 1/5 pour les Personnels Techniques, celle-ci nous a répondu que cette éventualité était très improbable.

Nous nous retrouverons le 18 Mai prochain sur les points «  statutaire-indemnitaire ». Espérons que nos convocations arriveront dans les délais impartis cette fois !

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Daniel CARRE

Représentant des Personnels Techniques

150421 – PT – Recrutement – Formation

 

 

Related posts