jeudi 01 octobre , 2020

Plan vigipirate attentat – Journée porte ouverte – Marseille CP

Dans un tract en date du 01 décembre 2014 intitulé «NON A LA FERMETURE DU MIRADOR 2», L’UFAP-UNSa justice était scandalisée et s’était fermement opposée à cette décision pour des raisons évidentes de sécurité du personnel et de l’établissement !!!

Mais aussi, l’UFAP était furieuse de cette mesure prise par notre direction sans passer par le CTS alors que nous étions déjà en PLAN VIGIPIRATE NIVEAU 1

Aujourd’hui, suite aux dramatiques événements, nous sommes en PLAN VIGIPIRATE ATTENTAT soit le plus haut niveau.

C’est pourquoi, L’UFAP-UNSa justice exige la réouverture, sans délai, du MIRADOR 2.

Il est impensable d’occulter la sécurité de l’établissement et des personnels en l’état actuel des choses, «VIGIPIRATE ATTENTAT OBLIGE» !!!!!

De plus, comment autoriser l’ouverture des deux portes d’entrée principale, pour la livraison d’un bagage X, sans un minimum de sécurité !!! Nous sommes en «VIGIPIRATE ATTENTAT» et aucun moyen n’avait été déployé pour sécuriser l’établissement qui était grand ouvert sur la rue !!! IMPENSABLE !!

De même que pour les entrées des personnes étrangères à l’établissement, les autorisations sont données en faisant signer une décharge auprès du service concerné sans que l’infra sécurité et les agents de la PEP ne soient informés à l’avance de leurs venues!! Les enquêtes on littéralement disparues !! Et pourtant, nous sommes en «VIGIPIRATE ATTENTAT» !!

Par contre, interdire l’accès aux O.S sur le bâtiment ou se déroule une fouille sectorielle sans aucun motif et leur interdire de prendre des clés pour raison de sécurité relève de la « SYNDICALOPHOBIE » !!!

Excusez nous du peu, mais il y a certainement plus urgent à faire concernant la sécurité de l’établissement.

Related posts