jeudi 23 mai , 2019

Poisson d’avril… Ou pas ???

À Vivonne, le 3 avril 2019

On aurait pu penser que c’était un poisson d’avril… Hélas, non…

Entre le 31 mars et le 1er avril, un seul et unique détenu a mis le feu au CP !!!

Ce détenu, pourtant plus que connu pour des faits de violence, a violemment agressé nos collègues du CDH dimanche.

Bilan : doigt cassé, divers traumatismes, collègues choqués…

Non mécontent de son sort, transféré au QD dans la foulée, ce détenu a, lundi 1er avril, incendié sa première cellule ; roulement de tambour et nouvelle cellule ; et là, nouvel incident, ce détenu déboîte la grille intermédiaire !!!

Le bureau local UFAP-UNSa Justice s’interroge sur les conditions de travail actuelles de nos collègues ; surtout sur le volet sécuritaire !!!

En effet, comment se fait-il qu’un détenu, plus que connu pour des faits de violence, arrivé sur l’établissement sur mesure d’ordre et de sécurité, voit sa mesure « ouverture à deux agents et un gradé » levée comme par magie le vendredi à 16h ?

Comment, se fait-il qu’une fois de plus, le CP Poitiers-Vivonne, se retrouve à gérer au CDH des cas qui relèvent du SMPR ? Le CDH est-il une annexe du SMPR ?

Tout d’abord, le bureau local UFAP-UNSa Justice tient à souhaiter à l’ensemble des collègues affectés et/ou blessés durant ces deux jours par ce détenu ingérable un prompt rétablissement ; et se tient à la disposition de nos collègues pour les aider dans les différentes démarches.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice félicite l’ensemble des agents présents lors des différentes interventions pour leur professionnalisme.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice exige de la direction une sanction exemplaire pour ce détenu ainsi que son transfert immédiat.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande à la Direction d’assurer la sécurité de son personnel.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande l’arrêt de la levée des mesures d’ordre le vendredi veille de week-end.

Le bureau local UFAP-Unsa Justice demande la présence systématique de deux gradés de roulement le week-end.

Le bureau local

UFAP-UNSa Justice

Related posts