dimanche 22 mai , 2022

Pour l’UFAP UNSa JUSTICE, la Chancellerie doit prévoir des moyens humains nécessaires au bon fonctionnement du futur CP CAEN IFS

Mardi 03 Mai 2022 une conférence de presse a eu lieu sur le chantier de construction du futur CP CAEN IFS.

‘’Les syndicats UNSA / USM et CGT/SM ainsi que le SAF pour les avocats sont particulièrement inquiets sur la situation des effectifs des Magistrats et greffiers au TJ de CAEN, au regard de la prochaine livraison du CP CAEN IFS.’’

           Face à cette difficulté, l’UFAP UNSa JUSTICE s’est associée pleinement à ce rassemblement.

Si nous nous accordons tous à dire que l’arrivée de cette nouvelle structure sur la commune d’IFS est bien plus qu’une bouffée d’air pour les Personnels Pénitentiaires toutes catégories confondues qui connaissent la M.A CAEN actuelle. Il n’en demeure pas moins que le Personnel de Surveillance, lui, premier interlocuteur de la PPSMJ, risque de voir ses conditions de travail se détériorer très rapidement !!!

Alors, OUI, si demain la Chancellerie n’abonde pas les effectifs des Services Judiciaires du TJ de Caen en JAP, Substituts et Greffiers, comme le revendiquent les Représentants du Personnel, quid des réponses apportées aux PPSMJ ? De fait, les délais d’attente s’en trouveront particulièrement longs dans l’étude des dossiers (Bracelets, Semi-liberté, permissions et autres demandes) d’où la crainte d’une rapide détérioration des conditions de travail.

Pour l’UFAP UNSa JUSTICE cette ouverture du CP CAEN IFS doit se faire dans les meilleures conditions possibles et notre Organisation fera en sorte qu’elle le soit pour l’ensemble des catégories de Personnels tant de l’Administration Pénitentiaire que des Services Judiciaires !!!

           L’UFAP UNSa JUSTICE, une présence quotidienne….

           Caen le, 06 mai 2022

           Le secrétaire régional

Related posts