mardi 15 octobre , 2019

PPCR : de quoi parle-t-on ?

L’accord relatif aux « parcours professionnels, carrières et rémunérations » des fonctionnaires, appelé (PPCR). Résultat de négociation, approuvé par six organisations syndicales sur neuf (CFDT, UNSA, FSU, CFE-CGC, CFTC, FA-FP) est un rattrapage financier partiel qui fait suite à 5 années de disette salariale et de remise en cause d’acquis divers.
L’accord PPCR – « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » – a donc pour objectif de mieux reconnaître l’engagement des fonctionnaires civils et des militaires en revalorisant leurs grilles indiciaires et en améliorant leurs perspectives de carrière :
C’est aussi un rééquilibrage de la part des primes dans la rémunération des agents publics, avec la transformation d’une partie de leurs primes en points d’indice, en vue d’une amélioration du niveau des retraites.
Au-delà de ce rééquilibrage, PPCR se traduit par une augmentation des indices avec une amélioration des déroulements de carrière.
Pour les Personnels de surveillance, cela se traduit par la suppression de 2 échelons. Pour mémoire, en 2016, le grade de SVT comportait 13 échelons Indice Majoré 450 et un échelon exceptionnel contingenté et accessible à 47 ans (IM 461).
Les mauvaises langues affirmeront que 4 échelons sont augmentés de 6 mois, sauf que la suppression de 2 échelons n’augmente pas la durée de carrière mais au contraire permet de gagner des points d’indices. En 2016 au bout de 25 ans et 8 mois, un SVT atteignait le 13ème échelon IM 450. En 2020, un SVT au bout de 25 ans et 6 mois sera à l’indice 473 : qui a parlé de rétrogradation ?!
Puisque l’on supprime 2 échelons, les agents doivent être reclassés. C’est une règle Fonction Publique qui occasionne aux personnels d’être reclassés dans certains cas à l’échelon inférieur sans perte indiciaire.
Cela ne peut être une rétrogradation comme certains peuvent l’affirmer, d’autant que ce reclassement s’accompagne d’une augmentation de points d’indices.
Sur la distinction de « SVT Principal » qui n’est pas un grade, ceux qui l’ont obtenu en garde le bénéfice même s’ils sont reclassé dans l’échelon inférieur. De même que les différentes conditions pour accéder a un TA, rien ne change.
Sauf à ne pas vouloir d’augmentation, PPCR n’apporte que des avantages. Il y aura toujours les réfractaires, ceux qui ne signent jamais rien. Dans ce cas d’espèce et avec un tel état d’esprit, l’échelon sommital du grade de Svt serait toujours à l’indice 428 au lieu de 473 !
A ne rien signer, on ne gagne rien !…

Related posts