mercredi 11 septembre , 2019

PREJ DE BEZIERS : EVASION D’UN DETENU LORS D’UNE EXTRACTION

Ce lundi 28 janvier, vers 9h00, a eu lieu une évasion d’un détenu lors d’une extraction par le PREJ de BEZIERS.
Ce détenu, qui serait poursuivi pour des faits d’association de Malfaiteurs, était amené au tribunal de Tarascon sous escorte 2 pour une présentation à un juge d’instruction.
Devant le Tribunal, des hommes armés (surement de HK) et cagoulés ont tiré sur le véhicule Pénitentiaire et ont réussi à faire évader le détenu.
Les Personnels pénitentiaires n’ont rien pu faire face à ce déchainement de violence. Une surveillante aurait été frappée à coups de crosse pour faciliter l’extraction du détenu.
Vu la circonstance des faits, il a été bien évidemment informé de son extraction et a surement eu le temps de préparer son évasion.
L’UFAP Unsa Justice souhaite un prompt rétablissement à nos collègues qui ont subi cette attaque.
C’est une nouvelle fois une incompréhension, car depuis la mise en marche forcée des Extractions judiciaires, sans véritable moyen ni règlementation adéquate, la Direction de l’Administration pénitentiaire fébrile, balbutie et laisse les Personnels dans un flou artistique.
L’UFAP UNSa justice dénonce depuis plusieurs mois l’inactivité et l’irresponsabilité de l’administration.
Encore une fois, il semble que la considération portée à la population pénale prime sur la sécurité des personnels et de nos concitoyens.
Il est urgent de prendre la mesure de la sécurité de nos établissements et des Personnels.
L’Administration doit mettre rapidement en place toutes les modalités et notamment celles qui ont été retenues dans le relevé de conclusions de janvier 2018.


La sécurité des personnels n’a pas de prix.

Le 28 janvier 2019

Related posts