vendredi 24 juin , 2022

PREJ DE SAINT QUENTIN, LES PERSONNELS A L’HONNEUR, LA DI DE LYON DANS LE MEPRIS !

Mercredi 18 mai, un équipage du PREJ de SQF assiste à une bagarre dont l’un des protagonistes est ar-
mée d’un couteau. L’équipage, alors sans détenu, décide d’intervenir afin d’éviter le pire.

Nos Camarades vont maitriser l’individu armé puis le menotter en attendant l’arrivée de la police !
L’UFAP UNSa Justice tient à féliciter nos collègues pour leur courage ainsi que pour leur prise de décision qui a
certainement permis d’éviter un drame ! Il faut se rappeler que quelques jours auparavant, dans les rues
lyonnaises un individu était recherché pour une agression du même type.
L’équipage du PREJ est de fait félicité par sa hiérarchie de proximité, nous nous attendions, comme l’UFAP
UNSa Justice l’avait demandé, à des félicitations et même plus, d’un autre niveau…
Le lendemain de cet incident, la DIA viendra sur le PREJ de SQF à la rencontre des agents, mais nos collègues
étaient loin de s’imaginer un tel dénouement :

« Ce n’est pas votre métier, vous n’auriez pas dû…etc… »

Mais que se passe-t-il dans la tête de nos dirigeants ?!? Et si les collègues n’étaient pas intervenus, aurions-
nous eu un fait divers relatant la « non-assistance à personne en danger ? »

D’ailleurs, selon ce qui nous remonte, il semblerait que le discours de la DISP de Lyon ne soit pas le même
avec le terrain qu’avec la DAP…
Pour l’UFAP UNSa Justice il s’agit simplement de reconnaitre le savoir-faire de ces agents sur la voie publique
et de mettre en avant leur professionnalisme dans de telles circonstances !

Comment peut-on reprocher aux agents de protéger leurs concitoyens ?!?

C’est une HONTE et du MEPRIS ! Nos collègues qui exercent au sein des missions extérieures sont continuel-
lement confrontés à toutes sortes de menaces et de situations complexes. L’administration doit comprendre

que l’exercice du métier Pénitentiaire au milieu de la population comporte des obligations citoyennes morales
et de bon sens !
L’UFAP UNSa Justice demande que ces agents soient enfin remerciés pour leur courage, leur abnégation ainsi
que pour la mise à l’honneur de notre profession !


PANTIN, le 20 mai 2022
Thomas JACQUOT
Secrétaire National

PREJ-ST-QUENTIN-FALLAVIER

Related posts