mercredi 25 novembre , 2020

Primes classe affaire pour les directeurs – Primes Low cost pour les autres Personnels de Clermont-Ferrand

Décidément plus rien ne va dans cette administration car, pendant que certains se «gavent» à coup de primes pharaoniques pouvant aller jusqu’à 88 000 euros par an, les Agents de CLERMONT-FERRAND qui verront fermer les portes de leur établissement le 14 septembre 2015 devront eux se contenter d’une prime au rabais. L’administration assimile en effet cette opération à une fermeture/ouverture dans le cadre du décret du 17 Avril 2008 : instituant une prime de restructuration de service et une allocation de mobilité du conjoint.

L’UFAP-UNSa Justice avait porté seule lors du CTAP du 13 mai dernier un amendement visant à faire reconnaitre celle-ci comme étant une fermeture sèche, notre amendement avait d’ailleurs rallié l’ensemble des OS représentatives, mais l’administration ne l’a pas retenu.

L’UFAP-UNSa Justice s’insurge contre cette injustice

L’UFAP-UNSa Justice considère que les Agents Clermontois ont été «spoliés» de leurs droits et étudiera toutes les possibilités pour recourir sur cette décision arbitraire.

Paris, le 23 juillet 2015

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Le Secrétaire Général Adjoint

Emmanuel CHAMBAUD

150723 – Primes – MA Clermont-Ferrand

 

Related posts