Prise d’otage au CP Vendin le Vieil

Deux semaines après la visite de la Directrice de l’Administration Pénitentiaire sur le CP de VENDIN LE VIEIL, qui avait à cette occasion annoncé aux Personnels qu’ils étaient en sécurité car il n’y aurait pas de détenus dangereux affectés sur ce site, une prise d’otage a eu lieu.

Ce jour, vers 11h00, un détenu placé au quartier d’isolement a pris le directeur adjoint en otage à l’aide d’un poinçon dans une salle d’audience. A cette heure, nous ignorons encore les motivations du forcené, qui a retenu son otage jusqu’aux environs de 14h25.

Le détenu est coutumier des faits puisqu’il avait déjà été condamné pour une prise d’otage alors qu’il effectuait sa peine au CP de CONDE SUR SARTHE fin 2012.

La récurrence de ce type d’actes d’une extrême gravité avec de moins en moins d’hésitations devient vraiment plus que préoccupante et doit remettre en cause une politique pénale qui fragilise la sécurité des établissements pénitentiaires, les Personnels et de surcroît les concitoyens.

L’UFAP-UNSa Justice dénonce l’utilisation des crédits affectés à la sécurité et au plan de lutte du terrorisme à des fins de complaisance pour la population pénale tels que des médiations animales à plusieurs milliers d’euros, des remises en forme, des galas de boxes etc…..

L’UFAP-UNSa Justice exige de la part de la Ministre de la Justice (car nous n’attendons rien de l’administration pénitentiaire qui est aux abonnés absents) de prendre toutes les mesures à la hauteur de la gravité des faits pour enrayer ces phénomènes de violences !

D’ores et déjà, l’UFAP-UNSa Justice apporte son soutien inconditionnel à l’otage, à sa famille et aux Personnels de VENDIN LE VIEIL.

Paris, le 9 septembre 2015

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Les Secrétaires Généraux

150909 – Prise d’otage au CP Vendin le Vieil

 

 

 

Related posts