Prise d’otage – Condé-sur-Sarthe CP

Le lundi 4 janvier 2016 restera encore une journée difficile a oublier au sein du CP de Condé sur Sarthe.

Lors de la distribution du repas, un détenu, qui était très menaçant envers les personnels depuis plusieurs jours et qui avait détérioré une cabine téléphonique, a attrapé l’un des deux agents et l’a menacé avec une lame et lui a dit de s’asseoir dans le fond de la cellule. Il a ensuite dit au deuxième que s’il ne rentrait pas, il allait « planter » son collègue. Les deux agents se retrouvent donc pris au piège dans la cellule ou le détenu les menace de les « buter ».

L’un des deux agents ayant déclenché son alarme, les renforts sont arrivés mais ne voyant pas les agents, la confusion s’est très vite installée. Un collègue venu en renfort et ne sachant pas que les 2 autres collègues étaient retenus sous la menace d’une arme  à ouvert la cellule et c’est la que le détenu s’est jeté sur lui. Cette intervention a permis aux collègues pris en otage de s’extraire de la cellule.

Sans l’intervention héroïque de notre collègue, que se serait il passé pour nos deux collègues pris en otage? Nous sommes passés très proche du drame, et pourtant lors de la venu du directeur interrégionale, l’UFAP l’avait mis en garde que ce genre d’incident était proche.

UFAP Unsa justice tire la sirène d’alarme sur le comportement laxiste de notre direction et demande à ce qu’une peine exemplaire soit infligée au détenu.

UFAP Unsa justice tient à féliciter les agents venus en renfort, car sans leur intervention rapide, un drame se serait produit.

UFAP Unsa justice envoie tous son soutien aux collègues qui ont subi cette prise d’otage et leur souhaite un bon rétablissement.

UFAP Unsa justice demande à ce que le courage des deux agents soit reconnu par notre administration ainsi que le courage de notre collègue intervenu pour sauver la vie de nos camarades.

Le bureau local

Le 5 janvier 2016

Related posts