vendredi 12 juillet , 2019

PROBLEMES DANS LES CALCULS !

Tarascon le 11 mars 2019

Nous venons de recevoir les postes ouverts à la prochaine CAP de mobilité des surveillants et surveillants brigadiers, mais il semble qu’il y ai erreur dans les calculs concernant le CD Tarascon car seulement 4 postes ont été ouverts.

Le compte n’y est pas !!!

Pour rappel, nous avons fini la précédente CAP avec une différence de -2.
6 postes étaient ouverts et nous avons eu 7 départs soit un total de 13 postes à combler pour seulement 11 arrivées.


Dans un futur très très proche, nous allons devoir faire face à l’ouverture du secteur UVF composé de 5 agents où seulement 3 postes avaient été ouverts à la précédente CAP. Il nous en manque donc encore 2 à couvrir.
De plus, 7 agents seront nécessaires pour la création du service des extractions Judiciaires Vicinales (EJV).


Tout cela cumulé, nous en sommes déjà à 11 postes vacants. Et c’est sans parler du remplacement des départs à la retraite, des reclassements, des réussites aux concours, etc… qui ont eu lieu entre ces deux CAP. Ce qui ferait monter à 15 le nombre de postes à ouvrir à la CAP de mai. On est très loin du compte avec les 4 prévus !!!

L’UFAP UNSa Justice exige que le nombre de postes ouverts pour cette CAP soit revu fortement à la hausse.
L’UFAP UNSa Justice rappelle à notre administration les engagements qu’elle avait pris avec les OS locales concernant le comblement des vacances de postes lors du mouvement social de janvier 2018.

L’UFAP-UNSa Justice une présence au quotidien.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice.

Related posts