lundi 23 mai , 2022

PROJECTIONS À X FACTEURS

Projections-a-facteur-X

                                                                      Eysses le 13 12 2021

Vendredi 10 décembre 2021 en milieu d’après-midi, l’agent en poste au mirador 8 n’ayant rien vu de suspect et surtout n’ayant pas de visu sur l’ensemble de la rue de l’abbaye qui est en partie masquée par le bardage du Stade, aperçoit un individu prenant la fuite, sans pour autant comprendre pourquoi.

Quelques dizaines de secondes plus tard notre collègue se rend alors compte qu’un détenu sort de « l’Euronef » et se dirige vers le fond du stade, ce dernier ramasse tranquillement un ou des colis et repart vers le lieu qu’il a quitté précédemment.

Le collègue rend immédiatement compte à la hiérarchie en donnant les bons éléments qui permettent à l’équipe qui intervient sur le stade de retrouver l’individu et de saisir une partie des objets qui ont été projetés.

À savoir 2 tournevis, 1 montre, l’incontournable téléphone portable, de la super glu !!!… Et le plus inquiétant un couteau en céramique ayant une lame approximative de 8 centimètres.

L’individu aura selon nos informations eut le temps de ventiler quelques marchandises à ses comparses et malgré une fouille rien de plus ne pourra être retrouvé.

Le ramasseur, la mule, le facteur X, appelons-le comme bon nous semble, n’était certainement pas le destinataire des colis, mais par des mesures qui appartiennent bien à la voyoucratie ce détenu ne semblait pas avoir d’autres choix que de jouer le rôle qui lui était donné.

À chacun sa croix comme dirait l’autre, toujours est-il que le mélange des profils n’arrange en rien les conditions de détention. Sur le sujet, il y aurait bien des choses à faire !!!…

Quant aux projections, s’il est vrai que son nombre à certainement baisser par le fait du retour des visites moins contraignantes, on peut alors imaginer que les objets ou produits illicites qui ne sonnent pas rentre autrement, pour cela l’UFAP/UnsaJustice demande à ce que des moyens relatifs à ces interdictions soient mis en œuvre durant les week-ends d’affluence familiale.

L’UFAP/UnsaJustice félicite le collèguepour sa vigilance et sa réactivité à donner les informations adéquates, l’UFAP/UnsaJustice félicite également les personnels pour leur rapide intervention sur les lieux.

L’UFAP/UnsaJustice souhaite qu’une fouille soit effectuée sur l’établissement, des objets pouvant mettre en danger les personnels et la sécurité de l’établissement doivent y fleurir, et ce, malgré les nombreuses saisies du quotidien que nos collègues effectuent.

                                                                                                                         Le bureau local UFAP              

Related posts