Quand la DAP traîne des pieds, le personnel trinque !!! – Tract NANTES MA

Quand la DAP prend son temps pour mettre en œuvre le protocole d’accord signé avec l’ UFAP UNSa Justice, fin janvier 2018, c’est encore une fois le personnel qui prend les coups.

Ce midi, au moment de la distribution des repas au QI, le gradé est intervenu dans la cellule d’un dangereux individu, connu pour ses trop nombreuses agressions sur personnel. Cette intervention s’est faite avec toutes les précautions d’usage, à savoir trois agents équipés de tenues pare-coup et d’un bouclier, ainsi qu’un gradé. Le fait d’obstruer la vue du barreaudage par quelque objet que ce soit, est strictement interdit, surtout sur un quartier sensible tel que le QI, c’est pour cette raison qu’il était nécessaire d’intervenir.

Alors que le gradé libérait la vue sur les barreaux, le détenu s’en est sauvagement pris au porteur du bouclier, commençant par lui casser son moyen de défense, puis a asséné un violent coup de point au menton de l’agent qui fut sonné. Il s’en est pris aux autres surveillants ainsi qu’au gradé, leur distribuant à tour de rôle une pluie de coups. Il a fallu quelques minutes aux agents pour réussir à maîtriser leur agresseur et à le placer au QD, dans une cellule avec passe menottes.

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes félicite ces agents pour leur courage, leur sang-froid et leur professionnalisme devant une situation si difficile.

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes remercie les collègues venus en renfort et qui ont relevé les agents blessés pour qu’ils puissent être pris en charge.

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes souhaite un prompt rétablissement aux collègues blessés et leur apporte tout son soutien.

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes demande une peine de quartier disciplinaire exemplaire pour ce forcené, ainsi qu’un transfert à l’issue et un passage au tribunal dans les plus brefs délais.

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes dénonce une situation qui aurait pu être évitée si, comme il était prévu dans le relevé de conclusion, les QI et QD avaient été équipés de passe menottes avant l’été.                                                                                                                                                                                                                

                                   Quand la DAP traîne des pieds, le personnel en fait les frais !!!

L’UFAP UNSa Justice QMA Nantes demande que la mise en place de ces passe menottes soit accélérée, et que pour des cas particuliers de gestion tel que celui-ci, les gradés QI/QD soient équipés des bombes lacrymogène qui se trouvent à l’armurerie. Il est anormal que le personnel ne puisse utiliser le matériel de protection mis à sa disposition pour se défendre.

Le 24 juillet 2018

P/le bureau local

 

Related posts