samedi 23 février , 2019

QUAND LA MONTAGNE ACCOUCHE DE… RIEN !

Que ne nous avait-on pas promis au soir des élections professionnelles : « faire plier la ministre en 48h » « on allait voir ce qu’on allait voir » » un mouvement unitaire comme jamais vu » etc …

  Laisse-moi rigoler camarade ! 

On constate que de la coupe aux lèvres, le chemin est encore long, il est plus aisé de faire le buzz et de fanfaronner, sans doute. Il y a encore quelques semaines le syndicat auto proclamé majoritaire (merci de vérifier la définition du dictionnaire), allait enfin nous montrer la voie, et éclairer notre avenir de lendemains qui chantent.

Pour cela le syndicat auto proclamé majoritaire « invitait » les autres organisations syndicales à les rejoindre autour de l’autel de l’unité, sur la base d’une plateforme revendicative commune, mais préalablement déjà rédigée.

L’UFAP UNSA Justice ARRAS, fidèle à ses valeurs ne répond que lorsqu’elle a recueilli l’avis de sa base !!!!

L’UFAP UNSA Justice ARRAS, fidèle à ses principes continue à croire en ses combats et ne s’aligne pas sur des propositions qu’elle juge inopportunes ou contraires aux intérêts de TOUS les corps de personnels.

L’UFAP UNSA Justice ARRAS, fidèle à ses convictions, continuera à se battre pour faire reconnaître la valeur des personnels et de leurs missions, sur le plan indemnitaire, statutaire, humains et matériels pour TOUS les personnels.

L’UFAP UNSA Justice ARRAS, fidèle à ses engagements, continuera à se battre pour que la sécurité des personnels ne soit plus un objectif mais une réalité !!!

Alors NON ! L’UFAP UNSA Justice de la Maison d’Arrêt d’Arras ne souhaite pas s’engager dans un processus commun dicté et préétabli, sans discussion et le doigt sur la couture, par une OS qui n’a eu de cesse de nous salir et de nous trainer dans la boue depuis janvier 2018.

Bizarrement on apprend au même moment que ce lundi 28 janvier, le SPS a claqué la porte de l’intersyndicale, DÉJÀ !!!

Les mauvaises langues auront certainement à cœur de nous démontrer que si l’intersyndicale a fait PSCHITTT, ce sera à cause de l’UFAP, comme d’habitude bien-sûr !

L’UFAP UNSA Justice ARRAS, cause de tous les maux, dont même le syndicat majoritaire auto proclamé ne peut pas se passer, assumera en toute transparence sa position !

On dit ce qu’on fait… Ou on fait ce qu’on dit… A l’UFAP UNSA Justice ARRAS, on a choisi…
Le bureau UFAP UNSA Justice ARRAS

Related posts