QUAND LE SDA PREND EN OTAGE LES PERSONNELS !!! – Tract LE HAVRE C

Le Havre, le 28 mai 2018

Le Centre Pénitentiaire du Havre, est un établissement autonome en termes de législation, notamment
sur les textes régissant le service des agents.

En effet, les décisions de trentièmes qui ont été notifiées aux agents suite au mouvement social de
janvier 2018 ont été appliquées selon la méthode du service des agents et de la direction locale.

Madame la directrice, comment pouvez-vous nous expliquer qu’un agent qui a été notifié du
retrait de 6 trentièmes soit finalement pénalisé de 11 ?

L’UFAP UNSA JUSTICE avait déjà attiré l’attention du Directeur Interrégional lors de son
déplacement au CP le 30 mars dernier. En effet, le Directeur interrégional ne comprenait pas pourquoi
le service des agents, sous couvert de la Directrice refusait le paiement des heures supplémentaires
des postes fixes, volontaires pour travailler le week-end. Maintenant que pensera-t-il quand il
constatera que sa décision de trentième a été travestie par ses subalternes ?

« Le système mafieux Havrais » n’en fait qu’à sa tête et impute le pouvoir d’achat de ses
personnels.

Mais, sachez que même la mafia a encore de l’honneur !!!

Au regard des effectifs qui annoncent un été chaud, l’UFAP UNSA JUSTICE vous suggère d’être
malléable et à l’écoute de vos agents qui, à ce jour font fonctionner votre établissement. A défaut,
d’entendre vos agents, nous vous enverrons des signaux de fumée…

A bon entendeur bien sûr…

Le bureau local UFAP UNSa Justice
CP LE HAVRE
QUAND LE SDA PREND EN
OTAGE LES PERSONNELS !!!

Related posts