dimanche 20 septembre , 2020

Quand ZORRO devient ZERO! – Rennes Vezin CP

Madame la vice Procureure de la République n’a pas de chance!

Après avoir été contrainte d’attendre la mise en place des parloirs familles ce lundi vers 14H00,

Après avoir tenté à sept reprises de passer sous le portique de détection de la PEP sans le faire sonner,

Notre brave magistrate a craqué!

Les agents, de bons et loyaux serviteurs de l’état dont l’intégrité ne peut-être remise en cause, ont demandé à madame “la très haute dignitaire” de tenter une nouvelle fois sa… chance.

Que nenni! 

Madame outragée a refusé de s’exécuter.

Devant une telle impasse, et face aux règles très strictes imposées par notre direction à toute personne voulant entrer dans l’établissement, appel fut fait au gradé de sécurité. 

Échec et Mat! 

Le gradé de sécurité malgré toute sa bonne volonté ne parvint pas à infléchir madame, qui refusait obstinément de s’exécuter comme n’importe quel citoyen lambda normal.

Alors l’on fit appel à la Direction du CPH Rennes/Vezin, qui comme chacun le sait, est intransigeante sur la sécurité, allant même jusqu’à visionner toutes les vidéos prisent à la PEP. Gare aux agents fautifs, ils seront sanctionnés sans vergogne.

Alors ZORRO est arrivé… 

Il s’adresse à haute voix à madame en lui expliquant qu’il avait deux solutions:

  1. a) il la laisse pénétrer tout en sonnant et il se retrouve avec tous les Personnels à dos!
  2. b) il lui refuse l’accès et il se retrouve avec toute la magistrature sur le dos!

Il s’excusa presque auprès de madame la vice Procureure de la République pour ces désagréments, et sûrement  regretta l’acharnement que mirent “ces petits portiers” à exécuter des ordres qui de toutes apparences ne concernent pas une si haute personnalité… 

Et c’est donc tête haute que madame pénétra dans l’enceinte du CPH Rennes/Vezin…après avoir sonné à nouveau…

 De ZORRO il ne resta que ZERO! 

En conclusion nous fredonnerons tous ensemble cette belle chanson d’Édith Piaf si adapté à notre situation…

Et les cloches sonnent, sonnent…

L’UFAP UNSA Justice invite tous les personnels à opter pour ce même comportement. La jurisprudence dans un État de droits donne les mêmes droits à l’ensemble des citoyens.

L’UFAP UNSA Justice invite tous les personnels qui “sonnent” sous le portique de détection de la PEP, à faire appel à ZERO qui se fera un plaisir, voir un honneur de les accompagner dans leurs démarche.

Pour le bureau local de l’UFAP

Éric TOXE

Related posts