Que chacun prenne ses responsabilités – Tract ARGENTAN CD

Que chacun prenne ses responsabilités

Depuis quelque temps règne sur le CD Argentan une atmosphère vraiment néfaste. Les détenus sont de plus en plus violents envers les collègues, les trafics n’ont jamais été aussi importants, les bagarres entre détenus deviennent la règle.

Mr le Directeur, l’ensemble du personnel vous demande de remettre de l’ordre dans ce bordel organisé.

Mr le Directeur, l’ensemble de vos agents attendent de vous une bien meilleure gestion de votre établissement.

Mr le Directeur, le Bureau Local UFAP UNSA Justice vous demande de peser de tout votre poids afin d’obtenir les surveillants gradés qui nous manquent.

Mr le Directeur, à quoi sert d’aller en réunion régulièrement à Paris si ce n’est pour défendre votre personnel et obtenir du personnel. (Mention particulière au Directeur du Havre qui a obtenu 15 agents pour son établissement, comme quoi c’est possible) .

  • Actuellement, chaque jour des postes sont découverts. Des postes découverts, c’est la sécurité des agents qui est en jeu.
  • Le Bureau Local UFAP UNSA Justice vous demande de limiter les réunions avec les gradés car les bâtiments en sont vides.
  • Vos agents se sentent seuls et lâcher.
  • Le Bureau Local UFAP UNSA Justice vous demande de rappeler à certains gradés de prendre leur responsabilité lorsque qu’une prévention doit être faite.
  • Vendredi un détenu armé dans un premier temps d’un pot de nutella dans un drap, dans un deuxième d’un couteau et d’une fourchette qui menace de mort des collègues a bien failli ne pas être mis en prévention. C’est tout simplement hallucinant.
  • Certains gradés avec votre politique laxiste en matière de sécurité, n’ont plus le discernement nécessaire, et n’osent pas faire des préventions ( peut-être de peur de vous déplaire).
  • Notre collègue menacé aurait pu se retrouver seul à son étage sans cette prévention de dernière minute, ( n’oublions pas en plus, que ce détenu, dans un troisième temps était en train de récupérer des lames de rasoir). Qu’ aurait-il pu se passer ?
  • Un détenu alcoolisé, menaçant, armé, c’est véritablement une mise en danger de notre collègue.
  • Le Bureau Local UFAP UNSA Justice vous demande de rassurer vos gradés, qu’ils n’aient pas peur de faire des préventions qu’ils peuvent se dire, « le patron » me soutiendra, je peux intervenir en toute confiance, les caméras sont là pour moi et pas contre moi.

Cela est valable également pour l’ensemble du personnel d’Argentan.

Pour le Bureau Local UFAP UNSA Justice au vu de tous ses postes découverts, il est bien évident que nous ne pourrons pas mettre en fonctionnement les UVF sans un apport réel à la prochaine CAP.

Le Bureau Local UFAP UNSA Justice restera vigilent à tous cela.

Le 25/08/2018

Le Bureau Local

UFAP UNSA Justice Argentan             

Related posts