QUELLE CONSIDERATION !!! – Douai MA

Si la direction locale de la maison d’arrêt de Douai n’avait plus à nous démontrer le manque de considération qu’elle porte à son personnel, aujourd’hui, nous avons atteint des sommets !!!

Alors que notre collègue et ami Didier se présentait à l’établissement pour régler des problèmes administratifs, l’attachée de l’administration et de l’intendance, l’interpelait dans le couloir pour le convoquer dans son bureau. Jusque-là tout va bien ! 

MAIS NOTRE COLLEGUE ETAIT BIEN LOIN DE S’IMAGINER LE MOTIF DE CETTE CONVOCATION… 

À sa grande surprise, l’objet de cette entrevue était de lui signifier qu’il n’avait pas le droit d’accéder à l’établissement lorsqu’il est en arrêt pour raison de santé, allant jusqu’à lui préciser qu’en cas d’accident ou agression, il ne serait pas couvert par l’administration ! Ses démarches administratives devront à l’avenir se régler par téléphone, et les éventuelles pièces devront être expédiées par voie postale ou déposées à la porte d’entrée !

ON MARCHE SUR LA TETE !

Depuis quand un personnel pénitentiaire n’a plus le droit de se rendre dans son établissement quand bien même il serait en arrêt maladie ?

INADMISSIBLE, ECOEURANT, tels sont les mots qui nous viennent à l’esprit face à cette attitude méprisante de la part d’un personnel de direction ! 

Madame l’attaché, s’il vous tient à cœur d’interdire l’accès à l’établissement aux agents malades, assumez- vous et rédigez une note en ce sens. Nous nous ferons un réel plaisir  d’aviser les autorités compétentes sur l’existence d’une telle pratique au sein de la MA DOUAI.

A force de vouloir tirer sur la corde, elle va finir par casser ! Les agents ne supporteront plus longtemps d’être considérés comme de simples trouffions sans valeur et sans intérêt !

L’UFAP UNSa Justice vous conseille fortement d’arrêter de faire du zèle car cela risquerait fortement de se retourner contre vous.

A bon entendeur …

Grégory AUGUSTIN

José MASIERO

Related posts