Qui protège qui!!! – Tract EPM ORVAULT

Un nouvel arrivant à l’EPM ORVAULT, après avoir passé quelques jours à la maison d’arrêt de Carquefou, réussit à produire des documents qui laisseraient à penser qu’il pourrait être mineur…

         Puis, le mineur « majeur » est  réincarcéré mineur. Une nouvelle version nous est imposée, quand allons-nous être crédibles ???

Quand allons nous dénoncer cette fumisterie ?

         Les détenus se donnent le mot et la combine fonctionne très bien (peine moins importante).

         Qui porte la responsabilité, quand on met en promenade un moins de 16 ans et avec nos faux mineurs ?

Faudra-t-il un incident grave pour remettre de l’ordre ?…

Malheureusement, comme toujours, nous en sommes là, à attendre l’incident qui fera prendre les bonnes décisions.

         L’UFAP UNSa Justice exige l’arrêt de cette politique et exige un minimum de sérieux dans la gestion de notre EPM.

 « Entre 20 et 30 ans je suis considéré comme moins de 16 ans et si j’ai plus de 30 ans cela fonctionne aussi… ? »                                          

Le 3 mai 2018

                                                                                    Le bureau Local

                                                                                    UFAP UNSa Justice

        

Related posts