vendredi 15 novembre , 2019

Qui sont les arnaqueurs ?!…

Voilà maintenant plus d’un an que le SNP-FO déverse sa haine et son flot d’insultes sur l’UFAP-UNSa Justice et ses militants.

Dans le même temps, voilà près d’un an que les mêmes appellent à l’unité syndicale ; paradoxal non ?!…

Si l’UFAP-UNSa Justice a fait le choix de ne pas rentrer dans une quelconque « guéguerre syndicale », exceptionnellement, nous écrivons ces quelques lignes, car la salissure et les propos vont trop loin !…

Ces derniers n’ont rien d’autre à faire que de vomir et de cracher sur la Première Organisation Syndicale et ses militants, pour certainement cacher l’absence de revendication et de réflexion approfondie, de la part de ceux qui ont été élus à la tête de cette organisation. A tel point, que si l’UFAP-UNSa Justicen’existait pas, ils n’auraient rien à écrire !…

Prêt à tout et n’importe quoi, ceux-là mêmes qui se cachent derrière la signature du SNP-FO, se prennent régulièrement les pieds dans le tapis, tant devant les institutions, qu’avec les médias pour ne pas dire avec les Personnels… Mais ça, à la rigueur ça les regarde !…

Par contre, quand leur chef de file crache allègrement sur les Personnels mobilisés le 6 mai dernier, alors que certains ont été sanctionnés de 3 jours d’exclusion avec sursis, nous ne pouvons rester sans réponse !…

C’est irrespectueux, immature et indigne de la part du Secrétaire Général d’un syndicat de salir la vertu des Personnels engagés pour dénoncer leurs conditions de travail !

Leur engagement sans faille les 6 mai et le 12 juin derniers n’aura pas été vain, ne lui en déplaise, puisqu’il aura permis à l’UFAP-UNSa Justice de faire pression lors des discussions que nous avons eu durant le printemps avec les principaux responsables du gouvernement afin d’obtenir en ce début d’été des budgets dans le cadre de la résorption des emplois vacants.

Et que dire, quand le SNP-FO votera « POUR » l’application de l’article 57 et que maintenant il appelle les Personnels à se mobiliser dans un tour de France « CONTRE » cet article de la loi pénitentiaire. Autant prendre les Personnels pour « des cons », cela ira plus vite !…

Dans le même temps, c’est l’administration qui s’amuse avec autant d’incohérence et d’amateurisme !…

Autant se dire qu’il y a danger quand ces derniers s’en vont représenter ici ou là les Personnels sur des sujets qu’ils ne maitrisent visiblement pas !… Ils nous créent même de nouvelles prisons puisqu’ils en comptent 203 !… Impressionnant !

Enfin, nous ne pouvons passer sous silence leur dernier écrit en date du 11 juillet. Du vomi, purement et simplement !… Allez savoir quelle mouche les a encore piqués  ?!…

Il semblerait que notre communiqué du 10 juillet les a contrariés ?!… Et pourtant, il ne dit rien de particulier, si ce n’est le positionnement de l’UFAP-UNSa Justice face aux transgressions d’un DI couvert par la DAP.

Mais si nous avions voulu appuyer la sympathie de ce syndicat à l’égard de ce DI, contrairement à leurs écrits, nous aurions mis en évidence la proximité des représentants FO et du DI en question, mardi dernier à Bois-d’Arcy. En effet, très proches et respectueux les uns des autres, loin d’être aussi vil que cela à son égard !… Particulier non ?!

A l’UFAP-UNSa Justice on est respectueux de celles et ceux que l’on représente, on assume nos positions et surtout, on dit ce que l’on fait et on fait ce que l’on dit !…

Enfin, s’agissant du 4 décembre prochain, il n’y a visiblement que cela qui compte pour ces individus, à tel point qu’ils sont les seuls à en parler.

L’UFAP-UNSa Justice n’avance pas au rythme des élections professionnelles, en faisant de l’agitation quelques mois avant.

La Première Organisation Syndicale quant à elle, peut présenter un bilan de ses actions et des avancées obtenues pour les Personnels Pénitentiaires, conformément aux engagements qu’elle a pris en 2011 lors des dernières élections professionnelles.

Qu’ils montrent le leur aux Personnels?!…

Paris, le 15 juillet 2014.
Pour l’UFAP-UNSa Justice,
Les Secrétaires Généraux

Related posts