jeudi 18 juillet , 2019

RAS LE BOL, LA COLERE GRONDE – Le Havre CP

Lundi nous apprenions qu’un détenu placé en HO (hospitalisation d’office), agressait violemment les personnels soignants du centre hospitalier Pierre JANET, le forcené était en possession d’une arme artisanale voulant ainsi en découdre et avec la ferme intention de prendre en otage les professionnels de santé.

L’UFAP UNSa JUSTICE tient à apporter son soutien inconditionnel aux agents du centre hospitalier de Pierre JANET et dénonce la montée en puissance des violences.

Hier mardi, c’était à nouveau à l’établissement au rez de chaussé CD2, qu’un détenu a violemment agressé une collègue qui lui demandait simplement de lui remettre ce qu’il avait récupéré auprès d’un co-détenu. Des coups lui sont portés à la tête. Elle est très choquée !! Un collègue également aura des griffures au niveau du cou !

Cela continue au CP le Havre, les agressions deviennent plus que récurrentes !

L’UFAP UNSa JUSTICE a toujours revendiqué la reprise en main de notre établissement et le retour à l’autorité en détention !!

L’UFAP UNSa JUSTICE est lassée de voir les collègues se faire lyncher. Rappelons qu’enfin dès demain le travail commencera avec les groupes de travail mis en place à notre demande.

Par ailleurs notre organisation professionnelle demande que les agents des centres de détention ne soient plus isolés sur la coursive et que l’administration se réveille sur la carence de 1ers surveillants des centres de détention. Plutôt que de les focaliser sur de la « réunionite aiguë » croulant sous une tonne de travail administratif, laissons les faire correctement leur travail d’encadrement de proximité !

L’UFAP UNSa JUSTICE salue la rapidité d’intervention et les Personnels qui ont encore fait preuve de professionnalisme et sera toujours présente auprès d’eux pour les soutenir dans leurs missions devenues de plus en plus difficiles.

Le bureau local

Related posts