mercredi 10 juillet , 2019

REBELLION! – Tract Val De Reuil

Le 13 Mai 2019,

            Le 12 mai après midi,  a encore eu lieu une agression envers le personnel de la part d’un détenu qui au vu de son profil ( violences, agressions envers le personnel, tentative d’évasion…),  n’a pas sa place sur notre CD.

            Grâce à la vigilence du mirador, les agents et le gradé sont alertés, d’une projection en  cour de promenade du F. Sur place l’énergumène qui avait récupéré les colis avant de s’en débarrasser a été identifié . 

            Suite au refus de se soumettre aux injonctions du personnel l’attitude du voyou va évoluer crescendo:

        INERTIE, INCITATION A MOUVEMENT COLLECTIF, VIOLENCE

            Mais c’est n’est pas fini car lors de sa mise en prévention, il a continué à être virulent et à se rebeller envers le personnel :  Coups de poings envers le premier surveillant, menaces de morts et crachat.

         » Toi gradé à lunettes,…, t’es un homme mort, je vais te tuer. « 

            Lors de sa fouille à corps, il a été découvert 2 téléphones, un chargeur USB et 74 grammes de produit  stupéfiant.

Bilan de cette agression, un gradé blessé au visage et a la main et un surveillant blessé au genou.

Félicitations au personnel malgré la difficulté de la situation, pour son professionnalisme, sa réactivité !!!

L’UFAP UNSA Justice souhaite un prompt rétablissement aux collègues touchés et reste disponible pour toutes les démarches qu’ils souhaitent entreprendre.

L’UFAP UNSA Justice exige la peine maximale lors de la commission de discipline et le transfert immédiat de ce détenu a la fin de sa sanction disciplinaire.

L’UFAP UNSA Justice exige que tous déplacements de cet énergumène se fasse menottés.

L’UFAP UNSA Justice ne cesse de dénoncer l’affectation aléatoire des détenus et prône la création de structures spécialisées et adaptées.                                                                                              LE BUREAU LOCAL

Related posts