mercredi 20 novembre , 2019

REFORME STATUTAIRE Encore du Concret Avec L’UFAP-UNSa Justice

Lundi 24 mars 2014, 1443 surveillants ont été promus brigadier au niveau national

Dont 142 agents sur la région Paca Corse !!

(129 agents par la voie des UV + 13 agents au titre du 1/9 ème)

EPM Marseille 4, CD Tarascon 9, CD Avignon le Pontet 21, CP Borgo 24, CP Marseille 24,

CP Toulon la Farlède 13, ERIS Marseille 2, MA Grasse 6, MC Arles 9, CD Salon de Provence 3,

CP Aix Luynes 6, MA Ajaccio 2, MA Gap 4, MA Nice 13, SPIP 06 RA Nice 1,SPIP Marseille 1

Seule l’UFAP- UNSa Justicea signé, le 14 Mai 2013, le nouveau protocole d’accord relatif à la réforme Statutaire du personnel d’encadrement et d’application.

Au total, cette deuxième vague de promotions propulse 1443 Surveillants au grade de Surveillants Brigadier !! En fin d’année, un nouveau tableau d’avancement, au titre de l’année 2015, va promouvoir 1443 agents de plus.

Même si FO et CGT ont usé de leurs droits pour invalider, en douce et dans le dos des agents, la signature du protocole, ce n’est pas moins de :

4329 SURVEILLANTS PROMUS sur 3 ans grâce à l’UFAP UNSa JUSTICE 

Ce qui fera, à terme, plus de 9000 Surveillants au grade de Brigadier 

Les grilles actuelles de Surveillants, surveillants Brigadier, 1er surveillants et majors seront revalorisées avec effet rétroactif au 1er janvier 2014, et au 1er janvier 2015 la mise en œuvre du dispositif statutaire sera totale.

Quoi qu’en disent nos détracteurs qui ne font que vociférer des insanités sur notre organisation syndicale, c’est encore 1443 surveillants qui viennent de passer au grade de Brigadier grâce à l’UFAP UNSa JUSTICE.

Pourquoi autant d’animosité contre l’UFAP seule signataire du protocole, alors que sans elle, nous n’aurions pas eu l’ombre d’un centime !!!!

A l’heure ou les caisses de l’état sont vides, des organisations syndicales tentent de déstabiliser les personnels et notre organisation en propageant, à qui veut l’entendre, qu’ils auraient pu obtenir beaucoup mieux.

Du rêve, lorsqu’on s’aperçoit qu’ils n’ont jamais rien obtenu ou jamais rien signé, et que certaines de ces OS apparaissent comme par magie à quelques mois des élections pour hiberner après celles-ci !

Trop facile de dénigrer cette réforme à longueur de journée dans des magazines ressemblant plus au journal « bête et méchant » d’HARAKIRI qu’à un trimestriel syndical. Ou est le sérieux dans tout ça !! Le professeur CHORON se serait-il réincarné en secrétaire général de FO ??

Comment peut-on refuser et cracher sur 21 millions d’euros alors que FO en 2003 a signé, seule, un relevé de décisions de 7 millions d’Euro sans la moindre rancœur.

A l’époque, FO avait tout simplement vendu les 33H et les 1.500 emplois qui en découlaient (pour un coût annuel de 43 millions d’euros) par la signature de ce relevé de décisions de 

7 millions d’euro, pour 1 point d’ISS et  l’engagement d’une réflexion d’ensemble sur les missions des personnels de surveillance qui n’a jamais vu le jour !! Belle avancée, n’est-ce pas ?? 

INTOX ou ARNAQUE ???

De plus, suite à la réforme, les 1er surveillants qui passent au grade de major n’ont plus la mobilité et les Moniteurs de Sport pourront enfin prétendre aux grades de 1er Svt et Major pénitentiaire tout en étant maintenus sur place dans leurs fonctions. 

Encore de belles avancées grâce à l’UFAP UNSa JUSTICE !

Cher collègues, soyez objectif !! les personnes qui vous poussent devant les portes contre la réforme et qui discréditent l’UFAP dans chacun de leurs tracts, acceptent en sous marin les avancés statutaires en prenant les indices, les échelons et les grades qui vont avec !

Alors pourquoi autant de haine sur cette réforme ? POURQUOI ??

Posez-vous les bonnes questions….

                     L’UFAP UNSA JUSTICE, une présence quotidienne 

Le Bureau Régional
UFAP UNSa JUSTICE Paca Corse

Related posts