lundi 23 septembre , 2019

RENCONTRE AVEC LE DI Situations de AIX Luynes et du CP Marseille

Hier, l’UFAP UNSa JUSTICE a rencontré le Directeur Interrégional concernant diverses problématiques sur les établissements de AIX LUYNES et du CP MARSEILLE.

AIX LUYNES

Nous avons pris connaissance que la direction Aixoise avait refusé de donner des congés d’été aux stagiaires affectés au CP Marseille et mis à disposition sur leur établissement jusqu’au 31 octobre.
Honteux et dégueulasse de faire bosser les collègues pendant 6 mois et sans congés, dans un établissement au fond du trou !

Suite à notre intervention, une période minimum de 15 jours doit leur être accordée.
Le bureau local UFAP de Aix Luynes mettra tout en œuvre pour suivre le service de ces agents.

CP MARSEILLE

A la suite des nombreuses projections sur l’établissement depuis le chantier « Baumettes 2 », nous avons voulu connaître les projets mis en œuvre pour éradiquer ce phénomène qui met en danger la sécurité des agents et de l’établissement.
Le DI, conscient et très attentif de la situation, s’est rendu deux fois sur le chantier.

De plus, une réunion est programmée en fin de semaine à la DI afin de prendre des mesures urgentes avec le chef de chantier, l’APIJ et la directrice du CP Marseille ; des devis seraient en cours pour budgétiser les travaux.

L’UFAP UNSa JUSTICE exige que les organisations syndicales soient associées aux projets de sécurisation de l’établissement.

Concernant l’hypothétique fermeture du mirador 2, le DI explique que la structure de l’établissement a évolué et que le mirador, à cet emplacement, est moins stratégique.
L’idée avancée serait peut être de le maintenir en échauguette en journée pour surveiller les cours de promenade.

Pour l’UFAP UNSa JUSTICE, il devient inacceptable de réduire la sécurité de l’établissement pour compenser le manque de personnel et trouve regrettable que tout un coté de la structure (du mirador 3 au mirador 5) soit réduit à un minimum de protection.

L’UFAP UNSa JUSTICE demande une fouille générale de l’établissement et restera très vigilante concernant les décisions mis en place, tout en exigeant que soient entrepris rapidement des travaux pour contrer les projections !! Les agents révoltés sont en insécurité et attendent un geste fort de notre direction.

Le Bureau Régional
UFAP UNSa JUSTICE Paca Corse 

Related posts