jeudi 29 octobre , 2020

Réponse au Secrétaire Général Paul BONO Sur son communiqué du 16 juillet 2015

Très Cher Paul,

C’est avec consternation que nous avons pris connaissance de ton écrit en date du 16 juillet 2015 sur la réforme des Personnels Techniques et du dernier CTAP du 16 juillet 2015 sur lequel tu as su te faire remarquer puisque tu es arrivé en retard lors de cette réunion très avancée.

Cela peut bien évidemment arriver, nous ne serons pas de mauvaise foi sur ton arrivée tardive, mauvaise foi dont tu fais état dans ce courrier à l’attention des Personnels.

Concernant notre entêtement à faire avancer la réforme des Personnels Techniques, ne doute pas de notre action, tu as d’ailleurs pu le remarquer lors du dernier CTM où l’UFAP-UNSa Justice a exigé une nouvelle fois l’avancée de la revalorisation au regard de la catégorie C des Techniques de la Pénitentiaire sur le sujet, tu es resté bien silencieux sur ton strapontin, curieux pour quelqu’un qui se dit défenseur des Personnels.

Tu as d’ailleurs bien su nous demander l’avancée de nos relations avec la CGT sur une éventuelle intersyndicale pour la rentrée. Malgré nos divergences et nos différences sur l’organisation statutaire de nos syndicats, tu as été destinataire du même courrier que FO Personnels Administratifs et FO Personnels de Surveillance pour une rencontre commune très prochainement.

Tu vois, sur la différence de structure de nos syndicats, le fait d’être multi catégoriel a un avantage, c’est d’aller directement à l’action et ne pas tergiverser.

Sur la Réforme, tu conviendras aisément, que l’UFAP-UNSa Justice avait finalement raison, puisqu’il y a plusieurs mois, ton syndicat ne croyait pas à une nouvelle réforme statutaire, il ne s’agit pas de se réveiller quand on commence à toucher du doigt une réforme dont nous espérons qu’elle sera à la hauteur de l’investissement des Personnels Techniques : ils le méritent tellement.

Mais de grâce, épargne-nous tes sermons, car nous n’entretiendrons pas cette guéguerre syndicale qui à te lire, t’intéresse fortement. Les Personnels n’ont rien à gagner là-dedans.

Enfin, sur nos représentants techniques qui seraient des marionnettes, voyons, tu le sais, Daniel te l’a prouvé à maintes reprises en réunion et notamment sur la récupération crédit temps entre autres, tu étais plutôt à la traîne que devant lui. D’ailleurs à ce sujet, lors de certaines réunions, tu étais en congé, cela nous ne te le reprocherons pas non plus.

Pour finir, concernant la réunion qui était prévue le 27 juillet 2015, nous avions fait part à l’administration depuis plusieurs semaines de notre indisponibilité pour raisons professionnelles, tu aurais au moins pu le comprendre, d’autant que je t’en avais informé personnellement au dernier CTM, cela n’a pas créé d’animosité de ta part si ce n’est ton problème d’organisation que je peux comprendre et dont l’UFAP-UNSa Justice et la CGT ne sont pas responsables.

Ceci étant dit, tu es toujours le bienvenu pour rejoindre l’UFAP-UNSa Justice et la CGT Pénitentiaire afin d’entrevoir ensemble les actions à mener pour faire avancer la cause de tous les Personnels.

C’est unis et rassemblés que nous obtiendrons gain de cause

Amitiés Syndicales,

Paris, le 22 juillet 2015

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Le Secrétaire Général Adjoint

Stéphane BARRAUT

150722 – Réponse UFAP-UNSa Justice cummuniqué Paul BONO du 160715

Related posts