jeudi 18 avril , 2019

Retour de l’enfant prodigue – EPM Orvault

Une fois de plus l’administration montre son mépris à l’égard des personnels pénitentiaires…

        Un détenu transféré pour de multiples agressions, une fois libéré est jugé pour des plaintes sur des agents de notre établissement et se retrouve incarcéré chez nous…

        Les agents sont nommés dans les jugements, devait on vraiment l’incarcérer à l’EPM ?

        Les personnels ne comprennent pas les décisions… Rien n’est fait pour les personnels !!!

L’UFAP-UNSa Justice exige le transfert sans délai du détenu.

L’UFAP-UNSa Justice demande le respect du surveillant, mais là je crois que je demande l’impossible…

                                                                                   Le bureau local

                                                                                   EPM Orvault

Related posts