RIFSEEP des Corps Communs Le compte n’est pas bon !!!

Le 04 décembre 2017 se tenait une ultime réunion d’information sur la mise en œuvre du RIFSEEP au Ministère de la Justice pour les corps communs.

L’UFAP UNSa Justice  n’a malheureusement pas noté d’avancée significative pour les agents du Ministère. Malgré les « bonnes intentions » affichées de l’administration à vouloir gommer les inégalités, la réalité est bien autre !

Avec une squelettique enveloppe de 400 000 € à répartir entre près de 2000 agents DAP en administration déconcentrée ayant un indemnitaire en dessous des minimas retenus comme seuil par l’administration, nous sommes loin des attentes de l’UFAP UNSa Justice en la matière.

Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous, jugez plutôt :

L’enveloppe indemnitaire ainsi répartie à la DAP est de très loin inférieure aux autres Directions dont les agents vont bénéficier d’un « petit coup de pouce » de fin d’année. Cet indemnitaire exceptionnel sera même sanctuarisé pour les années à venir car il sera intégré dans l’IFSEE. Tant mieux pour nos collègues qui vont en bénéficier mais pour les agents de la DAP pourquoi tant de différence de traitement !

La DAP, malgré les appels de l’UFAP UNSa Justice à discuter dès le début 2017 de la question indemnitaire, a tout bonnement oublié de demander une enveloppe pour les Personnels Corps Communs de sa Direction !!!

Il est maintenant trop tard pour espérer une modification de la situation. Si les progrès financiers du RIFSEEP restent très discutables, nous avons déjà un avant-goût amer de ses défauts !

Encore une belle preuve de l’importance donnée au corps commun pénitentiaire…

Paris le 04/12/17

Fabrice Bégon,

Secrétaire National UFAP UNSa Justice

RIFSEEP 12-17

Related posts