lundi 28 septembre , 2020

Sans démagogie !

Mi-janvier 2019, après consultation de ses adhérents, le bureau local refuse d’entrer dans l’entente syndicale qui, à première vue, a une logique d’échec programmé au regard des actions de piquets ponctuels menées par des militants détachés de service et certaines revendications illusoires.

Ainsi en harmonie avec la décision du conseil fédéral de L’UFAP-UNSa Justice, nous réclamons dès à présent :

– La sécurité des Personnels, avec entre autre, l’accélération et la mise en oeuvre totale du relevé de conclusions de janvier 2018 ; car en effet, son déploiement est actuellement freiné par une caste de directeurs préférant alimenter l’angélisme que la sécurité du Personnel !

– Le pouvoir d’achat du Personnel de tous Corps !… Par l’ouverture de négociations pour une revalorisation salariale de l’ensemble des Corps (PA, PS , PT, PIP et Contractuels) de l’administration pénitentiaire.

– Le déploiement des différents relevés de conclusions (chaîne de commandement, Personnels Techniques, filière insertion/probation…). 

– Une doctrine d’emploi nationale pour les missions des ESP (EJ, ERIS, UH,Cyno, Elac, ELSP…), accompagnée des moyens nécessaires.

-L’ouverture de discussions sur le temps de travail, l’organisation et les rythmes de travail, sans oublier les conditions de travail, pour l’ensemble du Personnel de tous Corps.

Sans démagogie, fidèle à ses valeurs morales, le bureau local UFAP-UNSA Justice existe pour la défense des intérêts actuels du personnel de la MA Limoges et pour améliorer le plus possible ses conditions d’exercices.

  Le bureau local

Related posts