dimanche 15 décembre , 2019

Séisme de magnitude…?

La Farlède le 14 novembre 2019

Suite au séisme qui touche le CP Toulon-La Farlède et qui a vu un de ses personnels placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour corruption, l’UFAP-UNSa Justice appelle au calme l’ensemble des personnels de l’établissement.

C’est dans des moments si particuliers que nous nous devons, plus que jamais, faire preuve de dignité en respectant chacun d’entre nous ainsi que l’uniforme que nous portons afin que nous puissions travailler dans la sérénité et non dans la suspicion.

Il est mal venu comme nous avons pu l’entendre que certains se réjouissent de la situation, fassent circuler des rumeurs ou bien encore, spéculent sur le nom d’un peut-être prochain ou prochaine gardé(e) à vue…No comment !

Laissons la justice faire son travail et si effectivement il s’avère qu’une ou plusieurs personnes ont franchi la ligne jaune, alors elle(s) devront en assumer les conséquences.

Car pour rappel : La présomption d’innocence est le principe selon lequel toute personne, qui se voit reprocher une infraction, est réputée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement démontrée.

Pour l’UFAP-UNSa Justice, nôtre position est claire, ces personnes qui salissent notre profession et mettent en danger l’établissement et ses personnels n’ont rien à faire dans nos rangs.

A bon entendeur…

L’UFAP-UNSa Justice, un syndicat de progrès, une présence quotidienne…

Le Bureau Local

UFAP-UNSa Justice

Related posts