dimanche 25 octobre , 2020

SITUATION EXPLOSIVE – Tract Val De Reuil CD

Lors du mouvement promenade ce matin du Bâtiment C, un détenu radicalisé (encore un de plus dira-t-on) a bloqué, ne voulant plus réintégrer.

SON BUT : EN DECOUDRE AVEC LES PERSONNELS !!!

         Le blocage de mouvement est décrété avec la réintégration des détenus en cellule. 

14 collègues postes fixes, de coupure ou bien de matin sont appelés afin de s’équiper pour le maitriser.

RESULTAT DE L’INTERVENTION :

Coup de pieds, coups de poings sur un des boucliers

Menaces et insultes

Plusieurs « Allah Akbar »

            Plusieurs fois signalé par les agents (nombreux CRI, observations…), la solution trouvé par l’Administration : le déplacer entre les deux Divisions.

A FORCE DE JOUER AU CHAISE MUSICALE,

CELA VA NOUS PETER A LA GUEULE !!!

Lors de cette intervention, plusieurs détenus aux fenêtres incitent le forcené, deux sont placés au quartier disciplinaire 2ème division.

L’UFAP UNSa justice félicite l’ensemble du personnel pour leurs professionnalismes sur la gestion et l’organisation de l’incident.

L’UFAP UNSa justice exige le transfert disciplinaire de ce détenu après sa sanction disciplinaire, le voyou n’ayant pas le profil Centre de Détention.

Pour le bureau local

Le 19.11.18

Related posts