lundi 23 septembre , 2019

SOS DOCTEUR

 Le 20/08/2019.

Depuis un temps, déjà trop long, nous subissons, à la maison d’arrêt de Nice, la carence du service médical.

Il est inadmissible qu’il n’y ait pas de médecin les après-midis et le samedi.

La Sécurité de l’établissement est affaiblie lorsqu’en service de nuit nous effectuons les consultations et les extractions médicales qui n’ont pas pu être faites en journée.

La direction aphone ne semble pas vouloir améliorer les choses.

L’UFAP UNSa Justice Nice se souvient d’une période pas si lointaine où le directeur fanfaronnait à la Préfecture pour nous rétablir les extractions médicales, sans personnel supplémentaire.

Il serait bien maintenant de prendre ses responsabilités, son courage, ses attributs et tout ce qui est utile, afin de taper du poing sur la Table et de restaurer une situation saine dans l’établissement.

A force de se moquer du personnel, on y perd sa crédibilité.

Ce n’est pas en contournant les difficultés qu’on les résoudra.

Le Bureau UFAP UNSa Justice Nice

Related posts